Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
The Wedding Day...



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

The Wedding Day...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: The Wedding Day... Ven 23 Sep - 2:21

The Wedding Day... Rip.
   
Un petit mois plus tôt...

«  Maman, t'es consciente qu'un mariage ça s'organise pas en deux deux? » soupira Killian, repoussant une assiette d'un énième gâteau dont il était obligé de gouter et dont la moindre bouchée, même imaginée, l'écoeurait... C'était ça le but ? Dégouter les mariés de tout aliments, pour ne pas qu'ils souffrent de la faim le jour J ? Il fit de l'oeil à la wedding planner qui tenta de camoufler son gloussement dans une légère toux. On n'change pas les bonnes habitudes, que voulez vous... La mère du mannequin leva les yeux au ciel – pour son discours et non son attitude qu'elle ne remarqua même pas -  assurant a son fils qu'avec de l'argent, tout était possible. Le brun avait fait semblant, évidemment, de s'intéresser de près aux festivités, et confrontait de fausses idées à sa maman afin qu'elle décide elle même de A à Z du mariage. Pourquoi ne pas faire ça avec JJ ? Il s'attrista faussement de son manque de liberté. La vraie raison ? Ne lui laisser aucun contrôle sur le soit disant plus beau jour de sa vie, c'était une petite victoire. De toute façon, il n'était pas convaincu que cela l'intéresse, mais dans le doute... Tout était presque bouclé.  Killian avait vaguement écouté les directives de sa mère, qui donnait l'impression d'organiser son propre mariage, essayant de négocier certaine chose.  Il n'avait pas tant envie que tout son futur héritage parte dans ce faux mariage, alors il refusa vivement que la cérémonie se déroule aux Maldives, privilégiant la ''simplicité''. Il avait réussi à convaincre se mère de faire ça à domicile, littéralement. En effet, la cérémonie se déroulerait au manoir MacMillan, cette vaste maison qu'habitait actuellement le ''couple'', dont la taille du jardin, prochainement revisité par un paysagiste, pourrait largement accueillir le nombre extravagants d'invités prévu. C'était bien pour contrôler son héritage qu'il passait autant de temps ici. Et parce que l'employée était plutôt pas mal aussi....




Le jour du mariage.

Observant depuis l'une des fenêtres du manoir, le mannequin en costume regardait cette fourmilière travailler pour cette journée soit disant exceptionnelle. Les hectares du jardin avait été transformés en quelque chose de vraiment beau, il devait bien l'avouer. Des tables pour le repas magnifiques, une allée pour la cérémonie à faire jalouser n'importe qui, une décoration omniprésente mais loin d'être étouffante. Sa mère avait vu grand, très grand et même s'il l'avait freiné sur les dépenses, la moindre parcelle du jardin puait le luxe et l’opulence. Mais comme elle l'avait si bien dit : " Je veux que le plus beau jour de ta vie, soit également le plus beau pour chaque invité. " C'était plus que évident qu'un MacMillan ne pouvait pas se marier en toute simplicité, et encore moins son fils unique. Culpabilisait-il ? Pas du tout. C'était de la faute de ses parents, cette situation. Eux et leur foutu testament. S'il n'avait pas été obligé de se marier avant ses 32 ans, croyez moi, il ne l'aurait pas envisager une seconde et se contrat avec Jenna n'aurait pas eu lieu d'être... Tout semblait parfait, les lumières, l'incroyable chapiteau drapé pour le diner, la décoration, les groupes de musique qui devaient se produire ce soir... Tout. Sauf la mariée. Quand il pensa à Jenna, il eut comme des remontées acides. Elle lui sortait par les trous d'nez. Pourtant, au cours des dernières semaines, il s'était surprit à la laisser un peu plus tranquille que d'ordinaire. Sans doute l'habitude ? Killian se lassait de tout, même de la faire chier. Non, quand même pas ! Ils étaient loin du couple parfait qu'ils prétendaient être, et n'étaient pas même des amis. Pourtant... Il soupira. Etait-il en train de penser qu'il l'appréciait un tant soit peu ? Plutôt crever. D'ailleurs, ça lui fit penser à ce document qu'elle n'avait pas encore signé... Il prit la pochette et sorti de la pièce, cherchant la chambre dans laquelle elle pouvait être. Entendant parler, il toqua et ouvrit celle-ci, mais quelqu'un la referma aussi tot. «  Ca porte malheur de voir la mariée Mr MacMillan ! » s'égosilla celle qui était chargée d'aider Jenna à enfiler sa robe. Il ricana et rétorqua alors : «  Non, le malheur ça n'est pas de la voir, mais de l'épouser... » Il entendit rire de l'autre  côté de la porte. Évidemment, avec cette fausse complicité qu'ils avaient, sa remarque laissait penser à une simple blague pour le commun des mortels, d'autant plus que le ton de sa voix s'y prêtait, pourtant JJ était sans aucun doute la seule à être en mesure de comprendre Ô combien il était sérieux. La porte fini par s'ouvrir, et l'habilleuse soupira : «  de toute façon elle n'est pas encore prête... » Rapidement, après qu'il soit entré, la pièce se vida, laissant aux futurs mariés un peu d'intimité, tandis qu'il souriait poliment à chacune des employés. Il cessa ce petit jeu lorsque la porte se referma et porta son regard sur JJ. Ca n'était pas fini, pourtant, ça n'était pas si mal. Mais il n'allait certainement pas être l'auteur d'un compliment, alors il eu un ricanement plein de dédain après avoir laissé trainé un regard plein de jugement sur tout son corps : «   Elles sont au courant que c'est un mariage, et non pas une soirée pour halloween ? Quoi que, même ça, ça serait raté... enfin bref... Tiens, l'As de pique, tu penseras à signer ça.. » dit-il en glissant le dossier sur la coiffeuse. Il lui adressa l'un de ses sourires les plus hautains, et lui dit en articulant bien chaque syllabe, comme s'il s'adressait à une demeurée :  «  contrat de mariage. » Ponctuant sa phrase d'un clin d'oeil, il laissa trainer à nouveau son regard sur la jeune femme. Elle ne devait pas être si moche que ça, pour qu'il y revienne à deux fois, non ?
black pumpkin

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 32
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Ven 23 Sep - 18:30


   
The wedding day
Jellian ♥

   
   
Et le jour J arriva. Ce jour dont toute fille rêve depuis sa plus tendre enfance. Toute ? Non pas Jenna Joy Marshall. La jeune fille avait très vite arrêté de croire au Prince Charmant quand elle a surpris son père dans les bras d’une autre que sa mère. Son père son héros. Terriblement cliché n’est-ce-pas ? Pourtant c’était bien le cas. La jeune fille avait perdu plus d’une illusion ce jour-là. Elle avait compris que sa mère était au courant depuis des années. La gifle reçue quand la petite fille était allée tout raconter à sa mère l’avait bien prouvée. Dans ces conditions, comment croire aux happy ends dont tout le monde vous bassine ? Certes, il existait encore des couples heureux. Sa sœur avec son mari et aussi Carl et Joan mais combien divorçaient au bout de quelques années pour ne pas dire quelques mois ? Et dire que JJ avait toujours refusé de faire partie de ces statistiques… Soupirant, elle se regarda avec indifférence dans le miroir tandis que la coiffeuse et la maquilleuse s’affairaient. Abi qui était là lui souriait avec douceur. La jeune mariée crut voir une lueur de tristesse dans les beaux yeux de sa petite sœur et s’en alarma un peu. Mais ce n’était pas le moment pour elles de parler à cœur ouvert. La jeune femme devait être juste triste que son mari n’ait pas pu se libérer pour le mariage. Ou bien que JJ ait refusé catégoriquement que leurs parents soient présents ce jour ? Quoiqu’il en soit, la jeune femme se promit de prendre du temps pour parler à sa cadette. Mais ce n’était guère possible pour l’instant et Abi aurait trouvé cela bizarre que sa sœur qui était soi-disant folle de sn futur mari ne sourit pas un peu plus.

JJ ravala le soupir qui se profilait sur ses lèvres. La jeune femme se revit quelques semaines en arrière dans la cuisine de Killian lors de ce déjeuner de l’enfer où elle avait rencontré ses futurs beaux-parents. Bien évidemment, le brun avait omis de lui dire qu’elle allait les rencontrer. C’était ce jour qu’il avait monté un simulacre pour l’acculer et la forcer au mariage. Il n’avait pas tort d’un côté. La comédie avait assez duré. La jeune femme ne l’admettra jamais mais Killian avait eu raison. A force de tergiverser, ils ne se seraient jamais mariés. La brune n’avait pas encore vu Ryan. Au souvenir de son meilleur ami, elle senti les larmes lui montaient aux yeux. Elle ne savait même pas s’il allait se montrer au mariage. Leur dernière conversation s’était soldée par une déprime de la part de JJ. Ryan n’avait pas compris pourquoi elle se mariait et surtout avec Killian cet être abominable à ses yeux. Mais qui pouvait l’en blâmer ? JJ avait passé des années à le critiquer et maintenant elle lui annonçait qu’ils étaient tombés fou amoureux l’un de l’autre et qu’ils allaient se marier ? Ryan la connaissait tellement bien qu’il avait dû comprendre que sa meilleure amie lui cachait quelque chose. Il s’était senti trahi mais JJ ne pouvait pas lui dire la vérité. Elle ne pouvait pas risquer de le mettre en porte à faux et surtout lui faire risquer la prison… Elle lui avait demandé de la mener à l’autel mais ne savait pas s’il allait vraiment le faire… C’était trop compliqué... Heureusement que Killian l’avait laissé respirer durant ces dernières semaines de liberté. Ils se montraient en public bien sûr pour se faire voir mais en dehors de ces apparitions, leurs contacts s’étaient limités au strict minimum. Elle avait laissé carte blanche à sa belle-mère pour les préparatifs du mariage. Elle n’avait tenu qu’à une chose. Choisir elle-même sa robe blanche. Elle avait réussi à esquiver l’affreuse robe familiale, ce n’était pas pour qu’on lui en impose une autre horrible. Elle en avait donc choisit une toute simple.

La jeune femme allait ouvrir la bouche quand un coup fut frappé à sa porte. S’efforçant de sourire en entendant la voix de son futur mari, la jeune femme rétorqua

« Pour une fois, on est bien d’accord mon cœur ! »

Lorsqu’ils eurent droit à leur moment d’intimité, JJ surprit le regard du brun sur elle et sourit ironiquement en lui répondant

« Alors encore heureux que ce ne soit pas ma robe n’est-ce pas ? »

En effet, sa coiffure n’était pas encore achevée et son maquillage non plus. Les filles n’avaient pas voulu qu’elle mette sa robe maintenant de peur de l’abimer. Et puis, ce n’était pas une robe qu’on enfilait donc c’était ce qu’elle allait faire en dernier.

Elle lui prit le papier des mains. Bravo c’était vraiment très délicat de sa part de lui donner ça le jour de leur mariage. Ce n’était pas comme si ils ne se voyaient jamais. Mais c’était du Killian tout craché. Toujours tout à la dernière minute. Sans même lire le contrat, elle en parapha chaque page te signa à la fin. S’il croyait qu’elle allait lui réclamer le moindre dollar c’était qu’il était encore plus con qu’elle ne l’avait pensé.

« Tiens mon très cher mari… On doit quand même reconnaitre une chose à ta mère, c’est qu’elle a réussi à tout faire en très peu de temps ! Le jardin est magnifique. »

C’était surement la seule phrase de sincère et de gentil qu’elle allait lui dire. Enfin jusqu’au discours… Malgré toute l’habitude de la brune, elle avait eu un mal fou d’écrire quelque chose de convenable. Elle leva les yeux vers lui. Il n’y avait vraiment rien à redire. Killian était vraiment un bel homme. Dommage qu’il soit si con.

« Y-a-t-il autre chose que tu voulais qu’on voit ensemble avant que le véritable enfer ne commence ? »
   
AVENGEDINCHAINS

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Dim 25 Sep - 20:30

The Wedding Day... Rip.

 


Killian avait décidé de retrouver Jenna, peu importe les traditions, afin qu'elle signe leur contrat de mariage. Il comptait bien, tôt ou tard, reprendre sa liberté et divorcer d'elle. Il était donc on ne peut plus important qu'il sécurise ses biens, pour éviter qu'elle ne lui prenne quoi que ce soit. Il ne se mariait pas avec elle pour toucher seulement un demi héritage. Lorsque Carl avait proposé cette magouille, il lui avait assuré qu'elle ne poserait pas de problème au mannequin. Après tout, elle avait déjà droit à sa part de gâteau dans l'histoire. Il connaissait suffisamment Jenna pour pouvoir lui faire confiance à ce sujet, mais il préférait éviter le moindre risque... Ce mariage ne signifiant rien ni pour l'un ni pour l'autre, il n’eut vraiment aucun scrupule à lui réclamer sa signature le jour même de cet événement. Il sourcilla lorsqu'elle parapha le document sans même le lire, avant d'y poser un autographe. Connaissant celle qui d'ordinaire gérait des contrats, il aurait plutôt pensé qu'elle aurait lu avec attention les moindres lignes de celui-ci, voire même qu'elle aurait chipoter pour telle ou telle chose. Il était vraiment surprit, et presque frustré. Non pas parce qu'il se serait prêté volontiers à une nouvelle bataille avec elle, mais surtout parce qu'il regrettait de ne pas avoir ajouter quelques autres feuilles afin de rendre caduc leur accord concernant la monogamie. Si j'avais sû...

« Tiens mon très cher mari…
Killian récupéra le dossier, en mimant une soudaine envie de vomir en entendant le petit surnom dont elle l'affubla. On doit quand même reconnaitre une chose à ta mère, c’est qu’elle a réussi à tout faire en très peu de temps ! Le jardin est magnifique. » enchaina-t-elle tandis qu'il ouvrit le porte document afin de vérifier que tout était en ordre. Il sourit en l'entendant parler de sa mère, et, après avoir la certitude que ce contrat serait valable pour la suite, releva la tête. " Ouais, dommage qu'on en ai rien à foutre."  dit-il avec nonchalance. Parfois, le brun avait l'impression d'être complètement hermétique à toute affection. En effet, malgré la façon dont sa mère s'était démenée pour lui offrir le plus beau mariage du monde, il ne ressentait pas une once  de gratitude pour elle. Probablement parce que célébrer ce jour ne l'enchantait vraiment pas. Pour une fois dans sa vie, Killian était obligé de faire ce que l'on attendait de lui, se marier avant ses 32 ans, et cette obligation allait durer un moment puisqu'il mettait une croix sur sa liberté, même que temporairement. Et ça, être sous contrôle, ça avait le don de l'agacer.

« Y-a-t-il autre chose que tu voulais qu’on voit ensemble avant que le véritable enfer ne commence ? »
demanda alors Jenna, probablement plus pour le congédier que par réel soucis. Se rappelant avec quelle facilité elle avait signé le contrat de mariage, il se risqua à tenter sa chance... Faisant fi de sa façon de parler du mariage, trouvant d'ailleurs le terme enfer plutôt juste, il lui adressa un nouveau sourire, s'approchant tout près d'elle comme un prédateur autour de sa proie, avant de lui dire : " C'est amusant que tu en parle. J'étais justement en train de repenser à notre petit contrat, et de me dire que la fidélité ça n'était vraiment pas mon - " il ne put aller plus loin, puisque quelqu'un toqua à la porte. Roulant des yeux, il se résolut à aller ouvrir. Quand il découvrit l'autre Marshall, il se força a aborder une mine aimable, mais très vite, la joie qui émanait d'elle lui fit comprendre qu'Ils étaient là. Elle entra dans la chambre pour sauter dans les bras de Jenna, pensant probablement qu'elle était à l'origine de cette surprise, qu'elle avait finalement décidé d'inviter ses parents à son mariage. Avant qu'elle ne puisse expliquer quoi que ce soit quant à son état euphorique, Killian - qui était en plein dans le champs de vision de JJ, sa soeur accrochée au cou - murmura sans son un " on se voit plus tard ! "avec un sourire particulièrement ravi, lui donnant un air provocateur. Il quitta alors la chambre pour laisser sa future épouse se préparer, bien qu'il aurait adoré se délecter de sa réaction, mais un peu de solitude lui permettrait de savourer ce cadeau de mariage empoisonné. Le pire dans tout ça ? C'était que ça n'était presque pas son idée. Les MacMillan s'étaient montrés peiné par l'absence des autres parents,et avaient soutenu à Killian qu'en tant que futur époux, il se devait de résoudre ce conflit familiale entre les Marshall. Il n'en avait franchement rien eu à foutre et ne comptait rien faire jusqu'à ce que Abigail lui confisse à quel point Jenna ne désirait pas leur présence le jour J. Elle n'était pas entrée dans les détails, mais ça avait été suffisant pour que le mannequin se décide à rencontrer sa belle famille dans le plus grand des secrets. Peut-être que ce coup de grâce avait été, inconsciemment, le motif du répit qu'il avait offert à Jenna pendant les quelques dernières semaines ? Il s'était montré tout à fait charmant avec eux, et les avait invités en les convainquant d'un : " Je connais votre fille mieux que personne. Si aujourd'hui elle est peut-être en colère contre vous, un jour, elle réalisera que votre absence le jour de son mariage aura été une énorme erreur. Et je l'aime beaucoup trop pour la laisser gâcher le souvenir de notre mariage et avoir des regrets lorsqu'il sera trop tard..." Il n'y avait pas une once de vérité la dedans, mais le jeu d'acteur du brun s'était largement amélioré, si bien qu'Ils avaient été vraiment touchés par sa démarche. Il n'y avait pas qu'elle qui pouvait être aimé de la belle famille en mentant comme une arracheuse de dents ! MacMillan est dans la place, Bitch !  
black pumpkin

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 32
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Ven 21 Oct - 10:06


   
The wedding day
Jellian ♥

   
   
Killian et JJ… Le couple improbable qui se mariait… Sur le papier, tout était parfait pourtant. Romantique à souhait même qui dirait. L’agent et son mannequin qui tombaient amoureux l’un de l’autre. Une belle jeune femme et un beau jeune homme. JJ pouvait presque entendre à l’avance ce que les vieilles chouettes amies de sa future belle-mère allaient murmurer. Beaux bébés, beau couple… Oui mais voilà… Comment vivre H24 avec une personne que l’on arrivait pas piffrer ? D’ailleurs, tout le monde à l’agence avait été surpris à l’annonce de leur couple. Il était de notoriété publique que JJ et Killian ne s’entendaient pas. Leurs prises de bec étaient connues de tous. Et tous savait que si JJ continuait à représenter le brun, c’était parce que Carl le lui avait personnellement demandé et la jeune femme ne pouvait rien refuser à son chef et mentor. Après tout, JJ n’était pas l’héritière sous-entendu de l’empire du vieil homme ? Ils avaient dû faire preuve d’une imagination et d’un jeu de comédie sans faille pour réussir à convaincre leur monde. Les parents de Killian avaient été bien plus faciles à berner. Surtout belle-maman. Après tout, elle rêvait de ce jour probablement depuis la naissance de son fils non ? Et si JJ avait eu des scrupules, elle savait aussi qu’elle n’avait pas le choix. Elle avait donc essayé tant bien que mal de ne pas paraître trop coupable devant la bonne vieille femme.

La jeune mariée n’avait prêté que peu d’attention aux préparatifs et s’était dit que comme ça, sa belle-mère allait pouvoir tout faire à sa sauce. Pour JJ, cela s’apparentait plus à une corvée qu’à un plaisir. C’était d’ailleurs quelque chose du style qu’elle lui avait avoué. Qu’elle ne s’y connaissait pas et qu’elle faisait tout bonnement confiance au bon goût de sa future « maman » pour cette journée si spéciale et qu’elle était sure que Madame MacMillan Cargill allait faire de cette journée un rêve éveillé pour le couple. Cela avait touché en plein cœur la bonne femme qui s’était jeté à corps perdu dans les préparatifs. JJ avait donc pu travailler tranquillement jusqu’à aujourd’hui… Il y avait encore tant de choses à faire avant son départ qu’elle avait travaillé sans relâche. Carl avait bien sur jeté son petit grain de sel en annonçant que le couple comptait partir deux semaines en lune de miel mais qu’il ne voulait pas les voir mettre un pied au bureau avant au moins trois semaines minimum. La brune avait été atterrée. Trois semaines en compagnie de cet abruti qui allait devenir son mari ? Sans aucun échappatoire – c’est-à-dire son bureau – son refuge ? Dire que Killian en avait rajouté une couche en disant à tout va que c’était lui qui organisait tout… Cela n’avait pas contribué à rassurer la pauvre JJ…

Elle avait signé sans même un regard pour le contrat de mariage. Et Killian avait dû en être plutôt étonné car il l’avait regardé avec des gros yeux d’abrutis pendant quelques secondes. La jeune femme en profita pour lancer un compliment sur la décoration des lieux avant que Killian n’ouvre la bouche pour lui reparler de fidélité et tout le bordel. Mais il n’eut pas le temps de finir et JJ n’eut pas le temps de le frapper qu’on frappa à la porte. Abi déboula comme une tornade pour se jeter au cou de son aînée. JJ en fut assez étonnée ne comprenant pas cet élan d’amour. Levant les yeux vers son fiancé, elle lui lança en réponse à son silencieux au revoir

« Chéri ? Désolée mais ce point est non négociable »

La dernière chose que Killian vit avant de refermer la porte fut le sourire ironique de sa future femme. Les deux Marshall se retrouvèrent donc en tête à tête.

« Qu’est-ce qui se passe petite sœur ? »

Elle regarda affectueusement la petite brunette. Abi son unique source d’affection avec Ryan…

« Oh JJ je suis heureuse ! Je crois que je vais pleurer ! »

La jeune femme eut un petit rire en entendant les mots de sa petite sœur.

« Petite idiote ! Ce n’est pas grand-chose que ta sœur se marie… Depuis le temps que tu me tannes pour que je me marie ! »

Abi la regarda surprise et voulu dire quelque chose quand on frappa à nouveau à la porte. Maquilleuse, habilleuse, coiffeuse étaient revenues pour finir de préparer la jeune mariée. Belle-maman n’avait décidément pas fait les choses à moitié. Faisant un petit clin d’œil à sa sœur, la brune se laissa faire. Puis le moment vint d’y aller. Ce fut vêtu d’une belle robe bustier très fluide que JJ fit son entrée. Cette robe était la seule concession qu’elle avait faite à Abi. Choisir ensemble sa robe de mariée. Et à son corps défendant, JJ s’était surprise à aimer ces moments. Après tout ça serait sa seule occasion de porter THE robe que toute fille rêvait de porter. Elle s’était donc prise au jeu et la robe qu’elle portait aujourd’hui avait été véritablement un coup de cœur. Aussi bien de sa part que du côté de sa petite sœur. Abi avait décrété que ce n’était plus la peine d’en essayer d’autres ce en quoi JJ n’avait pu qu’acquiescer…

Elle s’avançait donc dans le jardin quand elle croisa deux personnes. Deux personnes qu’elle n’aurait jamais cru revoir un jour. Deux personnes qu’elle avait rayées de sa vie. Ses parents. JJ crut que le monde s’ouvrait sous ses pieds. La jeune femme interrogea sa sœur du regard qui secoua vivement la tête inquiète de voir sa sœur réagir ainsi. La canadienne leva alors le regard pour croiser celui de son futur mari. Une bouffée de colère l’envahi alors mais le choc avait été trop rude pour JJ. Cela combinait à tout ce qu’elle endurait depuis quelques temps fut trop important pour elle. Un voile noir tomba sur ses yeux et la jeune femme sentit les ténèbres l’envahir…

Lorsqu'elle rouvrit les yeux, JJ était allongée sur un canapé et la seule personne qui se trouvait là était...

« Comment t'as pu oser Killian ?! »
   
AVENGEDINCHAINS


La robe:
 

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Sam 22 Oct - 21:04

The Wedding Day... Rip.

 


Après avoir fini de se préparer, Killian parti en direction du jardin pour faire bonne impression auprès des invités qui arrivaient déjà. Il ordonna des serveurs qu'ils commencent dès lors à s'activer, pour distribuer quelques coupes de champagne. Remerciant ceux qui le félicitait, embobinant ceux qui exprimaient la surprise qu'était de le voir se marier, et encore plus avec JJ pour ceux qui la connaissaient, Killian se promenait avec aisance d'un groupe d'invités à l'autre. Si ça n'était pas un mariage, et qui plus est, le sien, il se sentirait presque dans son monde. Le jardin était si luxueux qu'il avait l'impression de participer à une réception prestigieuse, à un gala caritatif peut-être. L’œuvre de charité, c'était bien évidemment d'épouser Jenna. Il sourit à cette pensée, et sa mère vint alors brusquer cette douce moquerie mentale. Lui sautant dans les bras, elle faisait contraste avec le décor sophistiqué autour d'eux. Super, l'instant émotion... pensa-t-il en jouant le jeu. Elle n'arrivait pas à croire que ce jour était arrivé, enfin ! Son fils, son cher petit fiston allait devenir un vrai homme, en devenant celui d'une autre femme qu'elle. Elle se sentait sans doute rassurée de savoir qu'il allait arrêté d'être si volage et enfin devenir quelqu'un de respectable. Même son père semblait satisfait par cette idée. Il espérait sans doute que maintenant que la "crise d'adolescence" de son fils semblait avoir prit fin, il accepterait peut-être un jour à reprendre l'affaire familiale. Il connaissait tellement mal Killian. Le jour où l'occasion se représenterait à nouveau, il vendrait l'affaire au plus offrant. Il préférait bien trop l'argent au travail...

La cérémonie débuta bientôt, les invités prirent progressivement place sur les chaises prévues à cet effet pendant que l'orchestre posait une ambiance pleine de douceur. Chacun allait à son poste, et Killian vida sa coupe de champagne avant de rejoindre le prêtre sous la voute florale. Il entendit quelques murmures qui laissaient entendre qu'il avait le trac, ce qui le fit bien marrer intérieurement. Au moins, la plupart des gens ici semblait croire au plus gros mensonge de l'année. C'était le moment. Plus vite ça sera fait, plus vite ça sera terminer, pensa-t-il en adressant quelque sourires par-ci par-là. Le photographe fit quelques clichés discrètement des invités, et du marié qui attendait sa future épouse, alors que l’orchestre commençait à jouer la parade. Si Killian était curieux de voir Jenna dans sa robe de prison, il guettait avec intérêt le moment où le photographe immortaliserait l'instant. Ça devait être parfait, il devait avoir l'air de l'homme le plus ému et heureux à la fois. Mais transmettre une émotion sur une photo n'était-ce pas l'essence même de son boulot ?
Alors lorsqu'elle arriva, il fit de son maximum pour faciliter le travail du photographe. Ceci dit, ça ne fut pas aussi dur qu'il l'avait cru. JJ était magnifique, vraiment.  Dommage qu'il la déteste. Un homme amoureux aurait vraiment compris tout le sens de la phrase " le plus beau jour de sa vie". Pour Killian, il n'en restait pas moins l'un des pires, même avec une femme aussi sublime qu'elle. C'était peut-être même désolant qu'elle gâche un moment pareil pour lui. Mais l'un et l'autre était gagnant dans cette histoire, et il fallait bien faire quelques sacrifices. Le regard de celle-ci sembla s'affoler, lorsqu'elle découvrit ses parents, présent à la cérémonie. Ah, elle venait donc de trouver sa surprise... Un doux sourire machiavélique se dessina sur le visage parfait de brun. Alors qu'il s'attendait à avoir à affronter son regard plein de haine en face à face devant le curé, la forçant à dominer sa rage, elle chamboula tous ses plans en s’effondrant sur le sol. Qu'est-ce qui lui prenait ?

Elle provoqua un mouvement de surprise parmi tous les invités, qui manifestèrent celle-ci par de petit son étouffé. Il se senti forcé d'agir, et de traverser l'allée non pas d'un pas nonchalant comme il aurait voulu, mais d'un pas pressé. Il fit déguerpir les gens qui s'étaient rassembler autour d'eux pour l'aider. Qu'est-ce qu'il devait faire ? Lui faire du bouche à bouche ? " Jenna ?" dit-il pour lui faire ouvrir les yeux, en vain. C'était l'occasion rêvée de lui mettre de grosses gifles dans la gueule, mais il doutait que cette intervention serait très bien vu par le reste du monde... Glissant ses bras sous son corps inerte, il se releva ensuite avec elle dans ses bras, et la porta jusqu'au manoir. L'orchestre se mit alors à rejouer pour occuper les gens, et rendre moins dramatique ce stupide malaise. Il la déposa sur la méridienne  et lui prépara un verre d'eau. A la base, il comptait lui verser doucement sur la figure, mais elle se réveilla avant. Il voulu ensuite le lui donné, mais vu sa voix, il craignait d'être celui qui le reçoive à la gueule. «  Quoi, t'aime pas ton cadeau de mariage mon amour ? Deux pour le prix d'un pourtant, tu devrais être contente ! » Lorsqu'il vu qu'elle n'était pas d'humeur à jouer à leur petit jeu quotidien, il soupira en levant les yeux au ciel « Oh ça va, ça va. C'était une idée de mes parents si tu veux tout savoir. T'avais pas invité les tiens, ils ont trouvé ça triste et m'ont dit d'arranger les choses.  Tu m'connais, j'ai le coeur sur la main.. » Si Killian laissait reposer sur les épaules des parents MacMillan la mauvaise idée qu'était d'avoir voulu arranger les choses, le ton utilisé par le brun laissait deviner  qu'il savait pertinemment que ça lui déplairait. Mais depuis quand devait-il se soucier de ça ? N'était-ce pas le but, de ne rien faire pour lui facilité la vie ?  Regardant par la fenêtre une fraction de secondes pour observer les invités toujours assis, il était sur qu'ils devaient se dire qu'elle aussi, avait succombé au trac. C'était pas plus mal d'un côté, ça donnait un côté très réel à ce mariage. Deux amoureux qui s'apprêtent à s'unir mais dont le futur incertain les terrifie. Il reporta toute son attention sur elle. Elle allait vraiment en faire tout un drame ?  
black pumpkin

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 32
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Ven 28 Oct - 8:13


   
The wedding day
Jellian ♥

   
   
La dernière personne qu’elle aurait voulu voir était pourtant la première qu’elle vit lorsqu’elle ouvrit les yeux. JJ s’efforça de rester calme mais l’image de ses parents apprêtés et prêts à jouer une scène digne d’un navet d’Hollywood lui donna aussitôt la nausée. Elle interpela alors son cher et tendre et lui demanda pourquoi il avait fait une chose aussi stupide. Bon, elle avait utilisé un ton bien plus désespéré ce qui la rendit encore plus folle de rage. Et ce qu’il lui dit n’arrangea pas les choses. Killian avait l’art de rejeter la faute sur les autres. Non mais vous comprenez… Monsieur Parfait ne pouvait faire quelque chose de mal n’est-ce-pas ? Et si par malheur cela ne plaisait pas et bien ce n’était pas de sa faute tout simplement ! Depuis le temps qu’elle le pratiquait, JJ le connaissait par cœur. Elle lui concédait tout simplement le fait que ses parents avaient dû insister. Les MacMillan ne devaient pas comprendre pourquoi leur bru ne voulait pas de ses parents à son propre mariage. Les convenances avant tout. JJ connaissait les règles de la bonne société. Elle avait été élevée comme ça et avait tout fait pour satisfaire ses parents jusqu’au moment où leur hypocrisie lui avait éclaté à la gueule. Depuis, elle ne faisait que ce qu’elle avait envie de faire. Tant pis pour les personnes qui n’aimaient pas ça. Sur ce point, on pouvait dire qu’ils se ressemblaient Killian et elle. Mais contrairement à elle, le brun n’avait aucune fierté pour utiliser l’argent de ses parents comme ça.

« Je ne te savais pas si fidèle toutou à tes parents mon cher »

L’ironie suintait de partout.

« Mais il est vrai que tu acceptes de te marier pour eux… »

Elle se redressa et le regarda pleine de rancœur. Certes Killian ne connaissait pas son histoire. Son passif avec ses parents mais elle savait qu’il n’en avait rien à faire. Pour Killian seul Killian comptait. Et si en plus, il pouvait la faire chier elle, JJ était certaine qu’il avait sauté à cœur joie dans cette combine.

« Je t’avais pourtant expressément dit que je ne voulais pas d’eux ! Tu ne connais rien de ma vie Killian ! Ne t’avise plus jamais. Tu m’entends ? Jamais  de prendre une décision pour moi ! Entre toi et moi tu sais bien qui prends toujours les décisions ! »

La jeune mariée se leva pour se diriger vers  la porte.

« Allons-y. On ne peut plus rien faire de toute façon. Tes parents si bien-pensants et si conventionnels vont certainement apprécier de voir leur belle-fille ne pas adresser la parole à ses parents. Tu l’auras cherché mon cher futur mari. »

Sans rajouter un mot, elle ouvrit la porte pour découvrir une Abi assise par terre en face d’elle. Sa petite sœur se releva d’un bond et regarda sa sœur d’un air inquiet. JJ la regarda et lui demanda froidement

« Toi aussi t’étais dans le coup ? »

Abi la regarda en secouant vivement la tête. Elle connaissait assez sa grande sœur pour savoir que celle-ci pouvait être particulièrement effrayante lorsqu’elle prenait ce ton.

« Non ! Non ! Promis Joy ! »

En l’entendant, JJ sentit son cœur s’alléger un peu. Il n’y avait qu’Abi pour l’appeler Joy comme ça. Et elle voyait bien que la plus jeune des Marshall appréhendait la réaction de sa grande sœur. Soupirant un peu, elle lui dit

« D’accord… Mais ne compte pas sur moi pour leur adresser la parole »

Se tournant vers la porte, elle reprit

« C’est quand tu veux Killian »
   
AVENGEDINCHAINS

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Jeu 1 Déc - 23:54

The Wedding Day... Rip.

 

Killian avait invité les parents de Jenna au mariage. Cette attention des plus banale pour un tel jour semblait prendre une proportion tout autre. Peut-être parce qu'il n'y avait là aucune forme de bienveillance.. Ca n'était clairement pas pour elle qu'il avait ça, en faite, on pourrait presque dire qu'au contraire, c'était contre elle. Il les savait en froid, et en ignorait en grande partie les raisons. Si encore ce détail avait pu l'intéresser... Killian voulait juste continuer ce jeu malsain auquel ils jouaient malgré eux : se pourrir la vie. Jenna avait posé beaucoup trop de condition pour que le riche héritier ne s'amuse pas un peu de la situation, avec les pions qu'il avait sous la main , en l'occurrence : maman et papa Marshall. Face à l'humeur de Jenna avec cette blague de mauvais goût, il retourna la faute sur ses parents, mêlant le vrai et le faux. C'était effectivement eux qui avaient suggéré cette superbe idée, mais il l'avait exécuté de son plein gré et en toute connaissance de cause.
« Je ne te savais pas si fidèle toutou à tes parents mon cher » le brun regarda la jeune femme en biais. Elle se croyait drôle ?  Elle devait se douter qu'il n'avait pas fait ça juste pour faire plaisir à ses parents. Il était même plutôt fier de son coup à vrai dire. « Mais il est vrai que tu acceptes de te marier pour eux… » Le mannequin roula des yeux, reprenant son observation à l'extérieur. C'était incroyable à quel point la voix de JJ le lassait. En plus, elle se trompait. Ca n'était pas pour eux qu'il se mariait aujourd'hui. C'était pour lui. Pour lui et pour les tonnes de dollars qui n'attendaient que lui. Lui et lui seul... Sentant le regard de la future mariée peser sur lui, il daigna lui accorder à nouveau un peu d'attention. Elle avait l'air vraiment en rogne. En faite, elle ne lui avait probablement jamais lancé un tel regard en dépit de tous ceux qu'elle avait déjà pu avoir. Était-il aller trop loin ce coup-ci ? Killian n'était pas vraiment du genre à se soucier de la jeune femme et de ce qu'elle pouvait bien ressentir à son égard, mais cette fois-ci, peut-être était-ce différent pour une raison qu'il ignorait. Il l'avait blessé, vraiment. Le jeu de gue-guerre était leur pain quotidien, il avait déjà malmener Jenna et ses humeurs, mais il ne l'avait sans doute jamais blessé comme aujourd'hui. Pourquoi se sentait-il légèrement coupable ? S'il avait été moins têtu et idiot, peut-être se serait-il excusé. Mais finalement, le simple fait de l'entendre parler balaya d'un coup d'un seul le moindre remord : « Je t’avais pourtant expressément dit que je ne voulais pas d’eux ! Tu ne connais rien de ma vie Killian ! Ne t’avise plus jamais ... » avec désinvolture, il soupira des « bla bla bla » muet en même temps qu'elle lui faisait une leçon de moral, n'écoutant vraiment pas ce qu'elle avait à lui dire. Finalement, c'était pas plus mal que Jenna fasse sa crise, il s'en serait probablement bien plus voulu de lui présenter des excuses, que d'avoir invité sa famille à participer à la fête.

Ce qu'elle pouvait l'agacer... Un leger sourire prit place sur son visage lorsqu'il l'entendit dire qu'elle ne ferait aucun effort puisqu'elle ne parlerait pas à sa famille. Ca lui faisait une belle jambe, tiens. Furax, elle ouvrit la porte, et se mit alors a grogner sur sa petite sœur. Il fronça légèrement des sourcils. Ça l'affectait à ce point pour qu'elle s'en prenne aussi à elle ? Il regrettait presque de ne pas s'être intéressé de plus près aux conflits familiaux, ça aurait peut-être rajouté quelques cartes à jouer à sa main. Abi réfuta l'accusation de son ainée ce qui sembla apaiser légèrement celle ci. Elle n'était sans doute pas prête à se faire poignarder deux fois de suite. Elle se retourna vers Killian, et le ton qu'elle employa lui déplut grandement. Avait-elle conscience qu'il n'était pas son chien ? Cette foutue cérémonie l'emmerdait déjà suffisamment pour ne pas qu'elle le presse. D'un sourire plein de sympathie, il s'adressa à Abigail : «  Tu peux aller annoncer qu'on arrive s'il te plait ? » lui demanda-t-il dans un clin d'oeil. Il s'entendait bien avec elle. Faussement bien. C'était juste assez amusant de manipuler cette Jenna junior pour qu'elle voit en lui un mec génial alors que sa sœur avait envie de se pendre à chaque fois qu'ils étaient trop près l'un de l'autre. De nouveau seul avec la future épouse, son sourire se ternit alors, laissant place à un visage loin d'être chaleureux. Sans s'adresser un mot, ils se dirigèrent vers les invités – y'a d'la joie, bonjour bonjour les hirondelles, y'a d'la joie... - escortés par de la musique Classique. Alors que Jenna s'apprêtait à avancer un peu plus vers son triste sort, il la retint par le bras. La fixant dans les yeux, on aurait pu croire qu'il allait profiter de ce moment pour lui présenter des excuses, probabilités accentuées par la douceur qu'il avait mit dans son geste, en lui saisissant l'avant bras. C'était la chose à faire. Mais non. «  Je te demande pas de lui parler, mais essaie au moins de ne pas te casser à nouveau la gueule, j'aimerais bien qu'on ne s'éternise pas non plus... Et il n'est franchement pas dans ton intérêt de faire scandale, Joy. L'aéroport n'est pas si loin, et on n'est pas encore mariés... » finit-il enfin par dire. La menaçant à demi-mot d'être capable de tout stopper et de la laisser se faire réexpédier au Canada, Killian ne pouvait être complètement convainquant. S'il avait vraiment pu se passer de la présence de Jenna, ne l'aurait-il pas déjà fait plus tôt ?  Un sourire piquant fit sa réapparition un bref instant, juste avant qu'il ne la relâche en posant sa main sur le bras de la personne qui venait tout juste d'arriver à leur niveau, dans le dos de la brune. Son père. Elle était déjà loin, l'époque où il avait pu éprouver la moindre once de culpabilité. La situation avait reprit tout le côté amusant qu'il y avait vu au départ. Avant de partir, il déposa un baiser chaste sur sa joue, et il était presque sur qu'elle pouvait sentir son sourire autant qu'il sentait toute sa haine circuler sous sa peau. On pouvait dire que leur mariage commençait bien, à ces deux là. Ça promettait pour la suite... Traversant l'allée, Killian regagna la place qu'il avait quitté après le malaise de sa future femme, et inspira profondément avant que toute cette mascarade ne commence. Jenna avait beau prétendre être  Majoritaire décisionnaire, aujourd'hui elle ne l'était pas. Aujourd'hui, elle ne gagnerait pas. Mais dans le fond, lui non plus. Le sourire qu'il lui envoyait laissait penser qu'il était un homme comblé, ou bien même qu'il l'encourageait d'un regard complice à avancer mais en vérité, Killian essayait de garder graver dans son esprit la tête de Jenna, là, tout de suite. Pourtant, à bien y réfléchir, c'était dommage de mettre autant d'énergie à se détester. Dans un autre monde, elle aurait probablement été le genre de femme à lui plaire. Pas sur le plan professionnel, mais en tout cas, le physique était au rendez-vous. Il lui arrivait même parfois d'être drôle. Et, même s'il lui laissait croire le contraire, il la trouvait loin d'être conne. En faite, Jenna regroupait pas mal de qualités... Killian lança un regard à ses parents, les larmes de sa mère montant crescendo avec la musique de la marche nuptiale jouée par l'orchestre, pourtant, pour lui, l'air sonnait plutôt comme une marche funèbre, et la grande faucheuse, c'était la canadienne qui se rapprochait de l'autel...  Wagner pour les uns, Chopin pour les autres...
black pumpkin

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FOSSILE ∞ Toujours au top

avatar

Messages : 4073
Points : 13464
Date d'inscription : 09/05/2015
Age : 31
Je vis à : Manhattan
Métier : Cordiste et Promoteur Immobilier
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Ven 9 Déc - 6:08



   
   JJ, Killian et Ryan
   The Wedding Day

R

yan avait toutes les raisons du monde de ne pas se pointer le bout du nez à ce mariage qui était beaucoup plus un enterrement à ses yeux qu’une célébration heureuse. S’il ne venait pas, jamais JJ ne lui pardonnerait et ça il en était convaincu. Ce n’était pas une simple présence qu’elle lui demandait, elle voulait qu’il la conduise à l’autel pour remplacer son père. Ce père qu’elle avait décidé d’écarter de sa vie tout comme Ryan l’avait fait le mois dernier avec le sien. Il était le mieux placé actuellement pour comprendre comment elle pouvait se sentir face à son géniteur. Il ne pouvait quand même pas la laisser affronter cette épreuve toute seule. D’autant plus que le cordiste savait très bien qu’elle lui mentait. Il la connaissait trop. Cet histoire d’amour était inexistante entre eux. Elle le mariait pour une raison qu’il ignorait. Peut-être allait-elle avoir une avancée de carrière grâce à la famille réputée de Killian ? Il ne savait pas quels étaient les motifs de JJ, mais il ne pouvait pas s’empêcher d’être déçu qu’elle profite d’une quelconque situation. Ce n’était pas du genre JJ de se marier, encore moins de profiter de quelqu’un. Qu’est-ce que sa meilleure amie était devenue ces derniers temps ? Lors de leur « réconciliation », Ryan s’en était tenu au strict minimum alors qu’il s’était promis de se libérer de tous ces démons. Le manque de franchise de son amie ne lui avait pas donné le goût de tout lui avouer. Aujourd’hui, il se sentait pourtant réellement con de ne rien lui avoir dit. Peut-être aurait-elle décidé de ne pas épouser Killian suite aux aveux du cordiste ?  Pire encore, peut-être aurait-elle couper définitivement les ponts avec Ryan pour éviter les ennuis ? Tant de questions le tracassaient. Est-ce qu’il était mieux de rester chez lui ? Il se doutait fortement qu’après quelques verres de vin avec une assurance augmenté par l’état d’ébriété qu’il allait sans doute gâcher la cérémonie. Elle ne lui pardonnerait pas non plus, alors peut-être était-il mieux de rester tout simplement chez lui ?

Le manoir des MacMillian recevait une foule monstre aux yeux de Ryan. Est-ce que tout Manhattan était invité ? Comment allait-il faire pour trouver JJ ? Surtout que cette dernière devait sans aucun doute être en train de se préparer dans une pièce à part. Peut-être était-elle dans une chambre à un étage supérieur ? Il n’osait pas trop explorer le manoir de peur de paraître mal placé. « Ryan ! » À l’appel de son nom, Ryan se retourna et fut soulagé de voir Abigail. Il était certain qu’elle devait savoir où était sa grande sœur. Le brun avait eu la chance de la connaitre davantage lors d’une soirée, elle lui avait alors avoué sa séparation. Un lourd secret qu’elle gardait et que Ryan avait promis de ne pas révéler à sa sœur. Il lui avait même demandé au début de la semaine si elle voulait être sa cavalière pour sa soirée, il savait qu’elle allait être seul et il se doutait fortement que JJ n’apprécierait pas de voir la belle Hally agrippée au bras de son meilleur ami le jour de son mariage. Après les salutations d’usage, Abi lui prit la main et le guida dans cette foule pour aller à la rencontre de la mariée.

JJ était tout simplement sublime. Il était sans voix. Quelque chose semblait la tracasser. Son mariage avec le pire être humain sur terre, peut-être ? Ryan vit alors dans un coin de la pièce deux personnes qui étaient de toute évidence les parents des sœurs Marshall, la ressemblance était beaucoup trop frappante. Il était néanmoins très surprenant que JJ les ait invités. Ça devait être forcément Killian qui avait lancé l’invitation, sinon JJ ne lui aurait jamais demandé de l’accompagner jusqu’à l’autel, c’était la seule option qu’il pouvait envisagée. JJ remarqua finalement la présence du cordiste et son visage s’illumina. Peut-être pensait-elle qu’il n’allait pas venir finalement ? Il était vrai qu’il ne lui avait pas donné suite à sa requête. La réalité c’est qu’il avait hésité jusqu’à la dernière minute à venir au mariage, mais ça il n’allait pas s’en vanter.

-Vous êtes tout simplement resplendissante Madame Marshall !

Il lui sourit. Il entendit la musique commencer à jouer. C’était déjà le moment ? Il avait beaucoup de chance d’être arrivé à temps, lui et sa ponctualité légendaire. Elle s’agrippa à son bras et ils marchèrent vers l’allée. C’était le moment ou jamais, il devait tout lui avouer pendant qu’il était encore temps. C’était la dernière occasion et il le savait. Il s’arrêta.

-JJ ?

Elle le regarda perplexe. Son courage s’envola en fumée, il ne pouvait pas tout gâcher juste avant le mariage. Il aurait dû faire un homme de lui avant le jour J.

-Tu es prête ? Tu es certaine de ton choix ? finit-il par dire en creusant une question dans sa tête.
WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 32
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Lun 12 Déc - 0:04


   
The wedding day
Jellian ♥

   
   
Si des yeux pouvaient tuer, il y aurait longtemps que Killian aurait été limogé sur place. En pensant au fait qu’ils allaient devoir rester mariés au moins deux ans, JJ sentait la nausée monter en elle. Déjà qu’ils avaient du mal à rester dans la même pièce plus de cinq minutes sans avoir des envies de s’étriper, comment ils allaient faire pour tenir tout ce temps ? Elle n’osait penser à la vie maritale. Oui Killian était un bel homme. Dans d’autres circonstances, l’exercice du devoir conjugal n’aurait pas été une corvée. Loin de là même. Mais Killian était Killian. Le seul mec qu’elle ne pouvait supporter sur cette terre. Et aujourd’hui encore, il avait prouvé qu’elle ne pourrait pas compter sur lui et son soutien. Déjà que de se marier était une épreuve pour la belle brune, le faire en présence de ses parents ne faisait qu’aggraver sa situation. JJ n’était pas bien mais vraiment pas. Cela s’était d’ailleurs ressentit lorsqu’elle brusqua Abi en ouvrant la porte. Inspirant profondément, la jeune femme essaya de relâcher la pression mais c’était sans compter sur l’idiot du village. Comme à chaque fois qu’il s’adressait à Abi, Killian prenait une voix dégoulinante d’amabilité. Cela crispait sa future femme mais avait conquis sa naïve future belle-sœur. Abi était tombée sous le charme du mannequin et était sure que sa sœur vivait un véritable conte de fées… JJ ne pouvait pas lui dire que c’était plutôt un cauchemar qu’elle vivait.

Soupirant, ils finirent par se retrouver dans le jardin où une centaine – si ce n’est plus – de paires d’yeux se braquèrent immédiatement sur elle. La jeune mariée réprima un mouvement d’humeur. Elle détestait qu’on la regarde comme une bête curieuse. Et si elle s’était amusée à poser en petite tenue lors de ses études, elle avait dit au revoir à cette page de sa vie depuis longtemps. Soufflant doucement, elle s’efforça de sourire et commença à faire un pas. Mais bien vite son cher et tendre l’arrêta. Levant un regard surpris vers lui, JJ l’écouta et serra les dents.

« Tu sais aussi bien que moi que ce n’est pas vrai mon chéri. »

Elle eut un petit sourire triomphant en prononçant ses mots. Si Karl les avait pratiquement forcé à se marier c’était parce que Killian était dans le même cas qu’elle. Sauf que lui sa seule motivation était l’argent. Mais son sourire se tarit bien vite lorsque le futur marié posa la main sur le bras d’un autre homme. Son père. Un dernier regard narquois plus tard et le brun reprenait place. JJ resta un moment immobile avant de se tourner lentement vers l’homme qui avait fait d’elle ce qu’elle était aujourd’hui.

« Jen chérie… »

La jeune femme tressaillit à ce petit nom et eut l’impression de revenir des années en arrière quand petite fille, son visage s’illuminait quand son père l’appelait ainsi. Mais elle n’était plus cette petite fille depuis bien longtemps et ce fut un regard dur et froid qu’elle darda sur lui.

« Non ! »

Sentant la panique monter en elle, JJ pensa immédiatement à Ryan. Lui seul pouvait la comprendre. Elle avait besoin de lui. Terriblement besoin de lui. Comme si il l’avait entendu, son meilleur ami apparu à ce moment-là. Se sentant tout d’un coup plus légère, JJ lui offrit son plus beau sourire. Plantant son géniteur, elle s’élança vers sa moitié et se jeta sans plus de façon dans ses bras.

« Ryan… »

Riant à ce qu’il lui dit, elle rétorqua avec malice

« Et vous toujours aussi ponctuel Monsieur Williams. »

Mais reprenant son sérieux, elle se blottit un peu plus dans ses bras pour murmurer

« Je suis si heureuse que tu sois là. Je n’aurais pas pu le faire sans toi… »

La musique reprit alors et échangeant regard avec sa moitié, Ryan offrit son bras à la mariée. Ils commencèrent à marcher et JJ pouvait déjà entendre les commentaires des invités. Qui était cet homme ? Et pourquoi c’était lui et non le père de la mariée qui la menait jusqu’à l’autel ? Mais JJ s’en fichait pas mal. Ryan était là. Son meilleur ami était là et c’était tout ce qui lui importait. Pourtant, il s’arrêta en plein milieu et prononça son nom. Elle le regarda surprise. Il lui cachait quelque chose… Elle le sentait. Mais avant qu’elle n’ait pu prononcer le moindre mot, Ryan reprit. JJ jeta un coup d’œil à Killian. Non, elle n’était pas prête. Non elle n’était pas sure de son choix. Mais elle n’avait pas le choix justement. Alors, elle lui dit d’une voix douce

« Ne t’inquiète pas pour moi mon cœur… ça va aller »

Ils reprirent leur marche et au moment où Ryan la lâcha en lui faisant un bisou sur la joue, elle lui rendit la pareille et en profita pour lui murmurer à l’oreille

« Merci Ryan… Pour tout… »

Puis se tourna alors vers son presque mari.

« Que la fête commence… », murmura-t-elle à son intention.
   
AVENGEDINCHAINS

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Mar 13 Déc - 2:19

The Wedding Day... Rip.

 
S'en voulait-il de s'être jouer de Jenna ? Pas vraiment. Killian savourait cette victoire. Celle de rentre de cette journée un enfer pour elle.  Pourquoi ? Parce qu'elle l'était pour lui. Devoir subir tout ça, toute cette magie écoeurante qu'était une journée de mariage.. Il ignorait à quel point celle-ci dégoutait Jenna, mais s'en fichait pas mal. Il allait devoir gâcher deux belles années de sa vie avec elle, sinon plus, et comptait bien se venger à sa façon, dès aujourd'hui. La voir avec son père était quelque peu réjouissant et lui permettait de ne pas déprimer complètement. Sauf que la donne changea brusquement. Un type fit son apparition, prenant la place de son beau-père.  Killian plissa des yeux en le fixant. Qui c'était, ce gars là ? Il échangea un regard avec ses propres parents, haussant des épaules, ne sachant guère répondre à leurs interrogations, parce que clairement, ils étaient tout aussi surprit que le fiancé de voir la future mariée au bras d'un autre homme que son père. Et plus les deux individus se rapprochaient, et plus Killian semblait mettre un nom sur ce visage. Enfin non, pas un nom, car il serait bien incapable de dire comment cet idiot s'appelait, en revanche, il lui disait bien quelque chose. William ? Bryan ? Peu importe. Ce mec là avait croisé la route de MacMillan durant leur jeunesse. A vrai dire, il avait fait parti des nombreux pions qui avaient servi à divertir ce fils de riche. Se souvenant de tout ce par quoi il était passé, Killian retrouva son sourire. Il se souvenait. Il se souvenait de ce gars, obéissant aux moindres volontés de Killian. Il se souvenait de lui avoir fait faire tout subir, de l'avoir humilié autant qu'il lui donnait de l'importance. Il se souvenait surtout du jour où cet imbécile avait largué sa nana pour répondre à une quelconque volonté du marié, et que ce dernier s'était fait une joie de réconforter la nouvelle célibataire. Pourquoi donc avait-il cesser de s'en prendre à lui ? Pourquoi l'avait-il perdu de vue ? Pourquoi Killian avait donc laissé filer ce petit joujou ? S'en était-il lassé ? Il le fixait, tentant de se souvenir de ça, sans succès. C'était déjà un exploit qu'il se soit souvenu de ce type. Il sourit à Jenna qui prit place à ses côtés. En tout cas elle avait l'air proche de lui.. Étrangement, il se sentait un peu agacé par cette proximité. Peut-être n'aimait-il pas prêter ses jouets , en bon fils unique qu'il était ?

Et puis, tout d'un coup, ça lui revint. Sa voiture, son jouet préféré de l'époque. Après avoir comprit que Killian ne lui accordait pas vraiment l'importance qu'il espérait, et qu'en prime il s'était fait sa petite copine, cet imbécile avait jouer la super Jaguar de Killian au poker, et l'avait, évidemment, perdu. Ca n'était pas tant le fait de la perdre qui avait énervé le brun,il lui suffisait de claquer des doigts pour en avoir une nouvelle, mais plutôt le fait que ce petit con l'ait perdu de façon délibérée. Le fait que quelqu'un ose se venger de lui n'était pas pour lui plaire. De là, Killian transforma la vie de ce gars en enfer. Plus qu'avant, il en va de soit. Il regarda alors JJ, étonné. Avait-elle, elle aussi, fouinée dans son passé pour dégoter ce type, ou n'était-ce qu'un hasard ? Il était assez surpris, voire impressionné. Non, ça n'était forcément qu'une coïncidence. La liste des invités aurait doublée si Jenna avait convié chaque victime de Killian. Dans ce cas, il était forcément important pour elle, pour l'avoir mené jusqu'à l'autel ? N'étant pas du genre a multiplier les amitiés, et donc, n'ayant pas vraiment de garçons d'honneur, le mannequin avait cependant quelques employés chargés de la sécurité à son service, son nom représentant la troisième fortune mondiale oblige... Il se tourna alors vers l'un d'eux, posté à ses cotés  et lui intima, tandis que le prêtre commençait son baratin, montrant encore une fois qu'il ne respectait rien ni personne : «  virez moi ce type de là, fissa. » . D'un air entendu, deux mecs en costumes sortirent du rang, et parlèrent discrètement au jeune homme, lui faisant remonter l'allée centrale. Jenna devait se concentrer pour ne pas fuir en courant, et ne semblait n'y avoir vu que du feu. Blablabla, nous célébrons ce jour merveilleux, et patati et patata.. Quand vint alors le moment des voeux, Killian prit les mains de Jenna, et lui adressa un sourire avant de poser un baiser sur l'une d'elle, et inspira profondément : «  Moi, Killian MacMillan, je m'engage a t'aimer, Jenna Marshall, à te soutenir dans les moments agréables, et les moins bons pour surmonter les épreuves. Chaque jour, je te promets de te démontrer et de te dire au quotidien mon amour et mon affection pour toi...  Aussi, je te promet de faire en sorte que notre future famille soit un îlot de paix et de sécurité où chacun est apprécié et aimé tel qu’il est.  Pour toi, j'inventerai chaque jour, plutôt que de laisser les jours s’écouler.  Avec moi, je te jure devant nos familles, nos amis, et devant dieu de t'offrir chacun de tes rêves d’enfant et d’adulte.  J'écouterai toujours ce que tu as à dire, et on sait tous les deux que tu as surtout toujours quelque chose à redire, mais je m'efforcerai toujours de te comprendre, et ne pas chercher à simplifier tes propos, de te considérer et de t' écouter. Chaque jour passé avec toi, je deviendrai quelqu'un de meilleur, ou tout du moins, je te promet de m'y efforcer. Aussi, je te promet d'être toujours entièrement présent dans les moments que nous partagerons, de t'aimer comme moi même... et encore plus, si c’est possible..!. Je te fais la promesse de  reconnaître que nous n’aurons jamais aucun droit l’un sur l’autre, sinon celui de se laisser vivre et de s'aimer mais surtout, je te jure de te pardonner, toujours, et de t'aimer, à jamais.... » Si certes Killian était mannequin, il aurait pu passer n'importe quel casting pour être acteur. Il venait de montrer a quel point il pouvait non seulement apprendre un texte par coeur, mais y mettre toutes les émotions nécessaire pour le rendre vivant et vrai, quand bien même n'en pensait-il pas un mot.  Google étai son meilleur ami, en ce jour, lui, et ses listes de voeux déjà toute faite. Il pouvait sentir l'émotion des invités, ce qui le faisait doucement rire. Quel bande d'idiot... Il glissa alors au doigt de sa belle une bague, celle de sa grand mère, histoire de rendre toute cette mascarade bien plus profonde qu'elle ne l'était. Il sourit à Jenna qui ne semblait pas en croire ses oreilles. Oui, Killian avait fait un effort. Jamais la phrase '' tout travail mérite salaire'' ne sonnait aussi vrai. Son héritage était presque déjà palpable.

black pumpkin

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 4093
Points : 13814
Date d'inscription : 16/08/2013
Age : 27
Je vis à : Manhattan, au N°103, en colocation avec Thor, mon petit chat trop craquant ! Et aussi ma tarte aux pommes, Carly.
Métier : Blogueuse
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Mar 13 Déc - 2:46

The Wedding day
Kiki, JJpute, Riri & Cie




Hally avait longuement hésité à répondre positivement à l'invitation de Killian. Déjà parce que voir Jenna se marier ne l'enchantait pas du tout, surtout après qu'elle soit sûre qu'elle le trompe. Aussi drôle soit la situation, connaissant le mari, elle aurait juré que se serait lui le premier à fauter... Elle avait d'ailleurs passé une journée avec lui, pour lui trouver un costume, et il l'avait invité à ce moment là. Il lui avait proposé de venir accompagnée, comme s'il avait oublié qu'elle n'était plus avec Lukas, comme s'il s'en fichait pas mal de l'état de la petite blonde. C'était le cas, mais elle l'ignorait. Killian ne l'avait pas invité parce qu'il s'entendait bien avec elle, ni même parce qu'il avait tenté de se le faire, mais tout simplement parce qu'il savait que les deux jeunes femmes se détestaient. Mais ça, elle l'ignorait bien, naïve qu'elle était. La suédoise s'était donc laissé tenter. Après tout, elle n'aurait pas une chance pareil que celle de participer à un superbe mariage tel que celui ci, tous les jours. Elle s'acheta donc une robe de cocktail pour l'occasion, bleu électrique, finement brodée de part et d'autre, et se rendit à l'événement, seule. Hally ne comptait pas y passer toute la journée, mais l'idée d'un open bar avec le gratin de New-york était plutôt attrayant.

Elle réalisa Ô combien être ici était une mauvaise idée, lorsqu'elle se sentie oppressée par un sentiment de nostalgie. Ce genre de mariage aurait été totalement le genre de chose que lukas aurait adoré lui offrir. Tout était parfait. C'était comme participer à son propre mariage qu'elle avait refusé. Si elle avait dit oui, sa vie aurait été toute autre. Elle aurait dit oui a contre coeur, mais il serait encore avec elle, et c'était peut-être la seule chose qui comptait vraiment à ses yeux. Ou elle aurait été malheureuse. Ou elle s'y serait faite. Ou pas... Elle s'empressa de prendre une coupe de champagne sur le plateau d'un serveur, qu'elle vida d'un coup, la reposant dans la foulée avant d'en prendre une autre pleine qu'elle savoura plus modérément cette fois ci. Elle prit place sur les rangs du fond, n'ayant pas non plus envie de prendre en plein dans la gueule ce spectacle. Elle n'en revenait déjà pas que ce soit vrai. Jenna et Killian. Elle s'imaginait, bourrée, prendre le micro et balancer toutes les horreurs qu'il avait pu lui confier sur elle, a l'époque où ils la détestaient à deux. Et aujourd'hui, il épousait cette vieille goule, comme si elle l'avait lobotomisé. Pauvre Killian, qui était déjà cocu avant d'être marié... Hally roula des yeux lorsque Jenna tourna de l'oeil. Cette garce, il fallait toujours qu'elle en fasse des caisses. Visiblement, elle n'était pas la seule a penser ça, la moitié des femmes ici n'avait d'yeux que pour le marié, et semblaient être de celles qui auraient tout fait pour être à la place de JJ. Hally, non. Elle lui souhaitait bien du courage pour le supporter au quotidien, mais qui sait, peut-etre était-il un homme nouveau ? Quand le couple refit son apparition, Hally semblait partager la surprise de chacun, de voir la brune au bras de.. Ryan ? Elle se senti désolé pour lui. On aurait cru un mauvais film, celui où le grand amoureux escorte sa petite amie dans les bras d'un autre homme. C'était d'une tristesse. Elle détestait encore plus JJ d'infliger ça à Ryan. Mais, ils se reparlent ? Se demandait-elle, étonnée de ça aussi. D'un côté, elle s'en sentait soulagée. Elle n'avait pas tout gaché entre eux. Pas comme JJ l'avait fait entre elle et Lukas. Mais d'un autre côté, elle plaignait son ami, qui devait jouer ce rôle aujourd'hui... Alors que la cérémonie commença, que le prête prononçait son charabia, Hally vit deux hommes escorter Ryan le long de l'allée. Il ne semblait pas vouloir faire de vague, puisqu'il se montrait plutôt docile. Peut-être était-ce parce qu'il était empoigné de façon peu amicale ? Alors que tout le monde regardait le couple, personne ne semblait s’intéresser à ça, sauf elle. Elle sorti alors de son rang discrètement et rejoignit les deux hommes de la sécurité «  Pardon messieurs, mais - » commença-t-elle sans regarder Ryan. L'un d'eux la stoppa d'une main. Elle battit des yeux, stupéfaite : «  Monsieur MacMillan ne désire pas sa présence ici. » s'agaça l'un des gorille. Avec son regard le plus envoutant, Hally dit alors, tout sourire ; «  Non non non, Monsieur MacMillan ne veut pas sa présence sur l'allée ce que je comprends to-ta-le-ment, mais mon assistant n'a fait que suivre les désirs de la mariée, nous sommes là pour ça après tout... » elle prit le bras de Ryan tout en poursuivant «  Elsa Darendelle, planificatrice du mariage...  je me charge de le surveiller pour qu'il ne traine pas dans le paysage! » Pourquoi avait-elle pensé à l'héroine de la reine des neiges ? Pourquoi avait-elle menti ? Pourquoi Killian ne voulait-il pas de lui ici, était-il au courant ? Pourquoi venait-elle en aide à Ryan ? Elle était toujours blessée de cette soirée qu'ils avaient passé, et n'avait même pas pu trop lui parler à celle d'halloween. Elle regrettait déjà de s'en être mêlée, on allait la virer elle aussi. Mais il fallait croire qu'elle mentait bien et qu'ils n'avaient pas envie d'aller contre la volonté de celle qui se chargeait soit disant de ce mariage. Ils hésitèrent et les laissèrent finalement tranquille. Hally adressa un sourire complice à Ryan comme ceux d'avant, comme s'ils venaient de réussir le coup du siècle, avant qu'elle ne redescende sur terre. Elle lui adressa alors un faible sourire moins enjoué, et le quitta pour reprendre sa place dans les rangs. Elle aurait aimé lui demander comment il allait, mais c'était une mauvaise idée que de rester près de lui... A bien y réfléchir, Ryan était le genre de mec à lui plaire. Peut-être même qu'il l'avait été depuis le jour où ils avaient passé ce moment ensemble, suspendu au dessus du vide. Mais maintenant que JJ se mariait, elle ne comptait pas devenir sa roue de secours. Il valait peut-être mieux qu'elle ne soit pas trop dans son chemin. Et puis, elle n'allait pas gâcher ce jour à Jenna, vu comme elle avait réagit la dernière fois, malgré le peu de sympathie qu'elle lui accordait, elle ne voulait pas faire de vagues.. pas aujourd'hui.. En faite, Hally comptait bien se faire discrète mais c'était déjà raté. Rester avec celui qu'aimait la mariée, et celui que détestait le marié n'était pas vraiment la définition même de la discretion... Et merde, j'ai même pas entendu les voeux de Killian ! Soupira-t-elle intérieurement.Remarquant que les deux hommes surveillaient toujours Ryan de loin, elle se retourna et lui fit signe de la rejoindre. Tant pis pour la discrétion... Elle n'avait qu'à ne pas lui adresser la parole ?  

_________________



«Un jour viendra où tu te rendras compte que tourner la page était la meilleure décision, car tu réaliseras que ce chapitre n'avait rien de plus à te raconter».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 32
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Dim 8 Jan - 23:57


   
The wedding day
Jellian ♥

   
   
Marche nuptiale ou marche funèbre ? Si chacune des femmes ici présentes, jeunes ou moins jeunes, rêvait d’entendre cette musique, de monter une allée semblable à celle-ci et de porter fièrement la robe blanche de rigueur, JJ, elle, ne voulait qu’une chose c’était que Ryan l’emmène loin d’ici. Non JJ n’était pas une femme à mariage. Elle n’était même pas  une femme à amour tout court. Elle ne croyait pas en ces foutaises. Elle ne croyait qu’en deux choses dans cette vie. Le travail. C’était vrai, palpable. Tous les efforts qu’elle avait faits toutes ces années portaient leurs fruits aujourd’hui. Elle était un agent réputé et respecté dans le milieu. La satisfaction du travail bien fait. Cette joie de emporter un contrat, un nouveau client. Voir ce dernier grandir grâce à ses conseils et son travail. Oui, JJ croyait à ça. Et la seconde… elle était représentait par la personne qui la menait à l’autel. Elle savait qu’elle pouvait confier sa vie les yeux fermés à Ryan, que ce dernier ferait tout pour elle. La réciproque était vraie. Et c’était justement pour cette raison qu’elle ne lui avait rien dit. Elle ne voulait pas l’enchainer à quelque chose qui n’était pas encore pour lui. Ils se ressemblaient en tout point mais elle savait que lui croyait en l’amour. Elle ne voulait pas le priver de ça. JJ se demanda un instant comment Ryan réagirait si il savait que son meilleur ami connaissait le secret de sa meilleure amie… Cela allait surement faire des étincelles. C’était pour ça qu’elle savait que Spencer n’allait rien dire. Il tenait lui aussi trop à Ryan pour voir leur amitié se briser. Elle était déjà assez à mal comme ça sans que cette histoire ne vienne rajouter de l’huile sur le feu.

La jeune femme arriva alors auprès de l’homme qui allait devenir son mari. Killian. Cet homme qui représentait tout ce qu’elle méprisait le plus au monde. La canadienne se demandait comment cela allait se passer maintenant entre eux. Pour la première fois de sa vie, JJ craignait l’avenir. L’avenir aux côtés de cet homme qui la détestait. Elle ne se leurrait pas. Il ne pouvait pas la supporter. Elle représentait tout ce qu’il n’aimait pas. Elle était juste son sésame pour toucher son héritage. Mais elle devait lui reconnaître au moins une chose. C’était un très bon acteur. Un excellent acteur même. Peut-être lui chercherait-elle un petit rôle ici ou là une fois que toute cette histoire serait terminée et qu’ils pourraient revenir à leur quotidien. Parce qu’avant, il y aurait la mascarade de la lune de miel. Madame MacMillan avait tenu à préparer tout ça avec son fils aussi JJ n’avait eu aucune voix au chapitre. Cela n’avait aucune espèce d’importance en soi. JJ s’était laissée transporter par tout ça. Jetant juste un coup d’œil de temps en temps. Officiellement, elle voulait faire plaisir à sa belle-mère qui rêvait de ce moment depuis la naissance de son fils chéri. Officieusement, moins elle aurait à faire à tout ça et plus longtemps elle pouvait vivre dans le déni. C’était un bon compromis où tout le monde s’y retrouvait. Sauf que le déni prenait fin maintenant. Elle était en face de lui et se prenait la réalité en pleine gueule. Elle se concentra sur les paroles du prêtre pour ne pas céder à la panique et prendre ses jambes à son cou.

JJ s’efforça ensuite d’écouter le blabla de son cher et tendre. Et force fut pour elle de reconnaître qu’il se débrouillait bien mieux que ce à quoi elle s’attendait. Tout était préparé. De l’intonation de la voix au regard en passant par le sourire. Oui Killian prouvait une nouvelle fois à son agent que quand il voulait vraiment s’en donner la peine, il pouvait faire de grandes choses et ce même si il avait pompé ses vœux sur Google. Dommage que ses capacités soient limitées par sa petite cervelle. L’étonnement de JJ dut se lire dans son regard car il lui passa la bague avec un petit sourire en coin. Elle se reprit avant d’entamer à son tour ses vœux

« Si un jour, on m’aurait dit que je me tiendrais ici avec toi je lui aurais rit au nez. Personne n’aurait parié un sou sur notre couple. Tu m’as fait tourner en bourrique dès le premier jour, tu continues de le faire encore aujourd’hui. Nos disputes ont fait les beaux jours de l’agence. Notre couple en a fait autant. Killian, tu es une personne têtue, terriblement obstinée et quand tu décides de ne pas faire quelque chose, personne ne peut te faire changer d’avis. Personne sauf moi et Dieu sait que j’en ai bavé. Depuis que tu es entré dans ma vie, tu as fait vaciller chacune de mes convictions, chacune de mes certitudes. La vie auprès de toi est un tour de montagne russe permanent. Pas un jour ne ressemble aux autres. Tu as fait de ma vie aussi bien un enfer qu’un paradis. Chaque minute passée ensemble est à jamais gravée en moi. En ce jour solennel, je promets de faire mon possible pour te rendre la pareille. De faire de ta vie un rêve éveillé. Aujourd’hui, ta famille est devenue la mienne et je m’efforcerai de leur faire honneur et de te faire honneur. Nous étions déjà bons séparément mais ensemble nous ne deviendrons que meilleurs. L’amour que j’éprouve pour toi m’aideront je l’espère à devenir ton meilleur soutien. Un soutien indéfectible. »

Prenant la bague que lui tendait Abi en larmes, JJ la glissa au doigt de son époux en rajoutant

« Par cet anneau, je m’engage à lier ma vie à la tienne et à t’aimer chaque jour que Dieu me prêtera vie »

Voilà. C’était fait. Elle était mariée. JJ Marshall n’existait plus. Il ne restait plus que JJ MacMillan. Et les lèvres de Killian sur les siennes ne faisaient que rendre cette réalité encore plus frappante. Ce fut une main tremblante que Killian glissa sous son bras. Les nouveaux mariés redescendirent l’allée sous les applaudissements des invités en larmes et sous une pluie de pétales blancs. Mais JJ ne s’en rendait pas encore compte. Sous un sourire de façade, elle ne sentait que son alliance qui lui semblait peser une tonne à sa main. Instinctivement, elle chercha Ryan des yeux mais il était invisible. Où était-il passé ?! Levant les yeux vers Killian, elle le vit avec un petit sourire narquois.

« Où est Ryan Killian ? Qu’est ce que tu as fait de lui ? »

Elle n’eut pas le temps de rajouter autre chose que sa belle-mère se précipita sur eux pour les prendre dans ses bras.

« Oh mes enfants… Je suis tellement tellement heureuse ! »

JJ lui fit un petit sourire. Elle était toujours un peu mal à l’aise face aux débordements de la mère de Killian. Elle avait l’horrible sensation de la tromper. Ce qui était le cas mais cela n’empêchait pas la jolie brune de se sentir coupable. JJ n’était pas comme Killian. Elle n’aimait pas tromper son monde. Elle ne l’avait jamais aimé.

« Oh mais je suis idiote ! Allez vite dans la limousine. Le photographe vous y attend pour vous emmener faire les photos »

Elle regarda sa belle-mère un peu surprise

« La limousine ? Mais je pensais que les photos se feraient ici… Vous avez tellement bien décoré le jardin… »

Madame MacMillan en rougit de plaisir mais secoua la tête.

« Non non. Il vous faut un meilleur cadre ! Allez oust ! »

Échangeant un regard avec son mari, elle obéit néanmoins. Ils se retrouvèrent dans la limousine et là JJ s’autorisa à se détendre un peu.

« Bravo pour tes vœux mon cher. Je ne savais pas que tu savais faire une recherche sur Google. D’ailleurs, je suis même assez surprise de savoir que tu sais lire… »

Elle prit la bouteille de champagne pour se verser une coupe et après une hésitation, elle en fit de même à l’intention de Killian. Ce n’était pas parce qu’elle ne pouvait le voir qu’il fallait en oublier ses bonnes manières.

« A la tienne ! Que notre enfer commence mon cher et tendre »

La jeune femme vida la coupe d’une traite. Il était excellent. Comme quoi cela avait du bon d’être riche. Pas étonnant que Killian soit prêt à vendre son âme au diable pour ne pas perdre son argent.

« Bon. On va où tu le sais ? J’espère que tu sauras aussi bien tenir ton rôle derrière un objectif que sous les yeux de tes parents… »

   
AVENGEDINCHAINS

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 108
Points : 141
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 33
Je vis à : Manhattan #4085
Métier : Mannequin
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Mar 17 Jan - 23:45

The Wedding Day... Rip.

 
Killian venait d'effectuer ses voeux, selon la tradition, et il n'était pas peu fier d'avoir été si bon interprète. Puis se fut le tour de Jenna. Il la regardait de ses yeux si perçant, sans perdre son petit sourire malin. Tout le début de son discours ne semblait pas si faux que ça. S'il n'était pas lui, et qu'elle n'était pas elle, il se serait peut-être laissé prendre au jeu. Mais tout ne sonna que mensonge au moment même où elle employa le mot ''paradis'' pour qualifier sa façon de voir leur relation. Ca devait être tellement dure pour elle de dire des choses gentilles que s'en était tordant. D'où ce sourire qui s'étirait doucement. Une fois tout le blabla terminé vint le moment fatidique du baiser. Peut-être auraient-ils dû s'entrainer un petit peu à ça, mais ni l'un ni l'autre n'en avait eu le courage.  Et c'était probablement le plus dur. Pas d'embrasser Jenna, ça n'était pas comme si elle était repoussante. Mais y mettre de l'amour, de la joie... les mots étaient faciles à maitriser, pour les faire mentir. Un baiser d'amour, voilà qui était bien plus complexe.... La seule façon qu'il trouva pour esquisser un sourire et s'assurer qu'elle ne perdrait pas le sien fut de lui murmurer sur les lèvres «  Je te déteste, Jenna Joy.. »

Après cette épreuve commençait une toute nouvelle : se pavaner auprès des invités avec son boulet blanc accroché au bras. Souriant aux convives, qui faisait pleuvoir des pétales de roses sur toute l'allée, Killian se fit violence pour ne pas tirer la gueule, le photographe étant toujours la. Lui vivant, aucun cliché ne lui ferait défaut. Jenna, elle, semblait préoccupé. Ses yeux balayait les rangés d'abrutis en larmes. Il ne fallait pas être mentaliste pour savoir ce à quoi elle pensait. Elle cherchait l'autre con. Il devait être loin du domaine à l'heure qu'il était... Ca le fit sourire, encore.  « Où est Ryan Killian ? Qu’est ce que tu as fait de lui ? »  Il haussa les sourcils, comme incrédule face à l'accusation de sa... femme. Bordel, c'était sa femme... La mine qui affichait était bien trop théâtrale pour être crédible. Mais sa mère interrompit ce petit jeu, en venant à leur rencontre pour les féliciter, et les inviter à partir dans la limousine qui les attendait. Jenna n'en savait rien, et sembla assez surprise. Elle pensait vraiment qu'ils feraient ça ici ? D'une, Killian n'aurait jamais accepté qu'un simple jardin, aussi beau soit-il , soit le théâtre du soit disant plus beau jour de sa vie, mais surtout, il avait imposé à sa mère de faire les photos ailleurs. Pourquoi ? N'était-ce pas évident ? Pour faire une pause, pardi ! N'était-ce pas un réel soulagement qu'il s'offrait là ? Et à Jenna, inévitablement.

Il rentra dans la limousine après la mariée, et remonta la fenêtre de celle-ci alors qu'elle démarrait, les isolant totalement du bruit extérieur. Quel bonheur! Son faux sourire se dissipa alors qu'il donnait du lest à son nœud pap' avant de profiter de l'espace de la banquette en s'étirant  La seule ombre au tableau restait la présence de Jenna avec lui, mais il n'avait pas d'autre choix.  « Bravo pour tes vœux mon cher. Je ne savais pas que tu savais faire une recherche sur Google. D’ailleurs, je suis même assez surprise de savoir que tu sais lire… »  Il la regarda quelques secondes sans rien dire, avant de souffler un rire dédaigneux. Le capital sympathie de Jenna semblait avoir expiré depuis peu. Elle ne pouvait vraiment pas s'empêcher de gâcher un jour si beau avec des mots si méchant  qui faisait bobo dans son petit coeur ? Non, j'déconne ! Killian la regarda avec ses yeux de cocker, comme s'il donnait le moindre intérêt à ses paroles... Puis, retrouvant son sourire, il dit, pendant qu'elle servait le champagne : «  Tu vois, j'suis vraiment un homme heureux. Même après le mariage, j'arrive encore à surprendre ma femme.. » Il prit la coupe qu'elle lui avait étonnement servit et sourcilla en l'entendant porter un toast : « A la tienne ! Que notre enfer commence mon cher et tendre »  Il n'irait pas jusqu'à trinquer avec elle, faut pas pousser, mais il ne put s'empêcher d'y répondre. Dans un rictus furtif, il ajouta : «  Si seulement il ne faisait que commencer... » Pour le brun, l'enfer s'était ouvert sous ses pieds le jour où il s'était vu attitrer Jenna comme agent. Fort heureusement, il avait sû l'entrainer avec lui dans les flammes.

Elle vida sa coupe, tandis que son mari levait les yeux au ciel. Comment pouvait-elle priver ses sens de toutes les subtilités de ce champagne d'excellence en vidant sa coupe comme un vulgaire verre de piquette ? Il prit une gorgée plus modérée pour savourer la seule chose positive de ce jour...
« Bon. On va où tu le sais ? J’espère que tu sauras aussi bien tenir ton rôle derrière un objectif que sous les yeux de tes parents… » Décidant de ne pas entendre les sous entendus qu'elle faisait, il préféra se focaliser sur les compliments dont il était la cible. Ses yeux bleus glaçant se plièrent sous son sourire alors qu'il lui servait une nouvelle coupe : «  Serait-ce un compliment que j'entends là, ressortant parmi cet amas de conneries que tu débite à la seconde? » demanda-t-il, comme pour lui faire répéter qu'il avait été bon. Pardon, excellent. Sans perdre son sourire plein d'arrogance, il ajouta : «  Mais tu devrais plutôt t'inquiéter pour toi... Je te rappelle que briller devant un objectif est ma spécialité. Toi... Toi et bien... » Il glissa son regard sur elle, de haut en bas, avant de tordre sa bouche dans une moue de dégout. « … espérons que le photographe ait de bons logiciels de retouches...» ajouta-t-il dans un soupir volontaire, comme si il ne croyait pas qu'un tel miracle soit possible. Toujours aussi sympa et de mauvaise foi, n'est-ce pas ? Jenna était une belle femme, et a part les arrangements de lumière, le professionnel aurait au moins cette chance d'avoir un magnifique faux couple à photographier. Enfin... pour ça, encore faudrait-il se rendre réellement au point de rendez-vous... Ne pas lui dire la destination était purement intentionnel.  La limousine, au lieu de s'arrêter à Central Park comme pour la majorité des mariages prit la direction de l'aéroport et arriva directement sur une piste. La vie était quand même bien plus incroyable avec un compte en banque bien fourni... Si les prochaines années allaient être cauchemardesque, cette journée avait effectivement au moins ça de beau. Dommage pour la brune, elle n'était pas avec la meilleure des personnes dans ce monde... Il adressa un sourire à la malchanceuse alors que le chauffeur venait leur ouvrir la portière et l'invita à passer en première, pour monter à bord du jet privé familiale. Il serra la main au conducteur. Tout s'achetait dans la vie, même les gens.  Simple question de surenchère.


Killian resta très énigmatique auprès de Jenna, ne voulant pas gâcher la surprise de la destination. Pas pour elle, mais pour lui. Il avait vraiment envie de voir sa gueule lorsqu'ils atterriraient à Greenwood, sa ville d'enfance, dans moins d'une heure. Ca valait le coup de garder l'effet de surprise ! Pour s'y être rendu une fois, afin d'inviter sa belle famille au mariage, il savait qu'ils ne resteraient pas la bas très longtemps. C'était juste... pour la blague? Quand le jet se posa, Killian mourrait d'envie de la laisser descendre et de repartir sans elle. C'était plus que tentant, mais, étrangement, il ne le fit pas. Il venait déjà de planter sa famille et la totalité des invités du mariage pour partir en lune de miel avant l'heure, il n'allait pas en plus y aller sans sa femme? Quoi que.. il profiterait bien plus de Hawaï seul plutôt que mal accompagné ! Il arqua un sourcil en entendant son téléphone sonner et lu rapidement le message de sa mère qui s'inquiétait de ne pas les voir revenir. Il ne prit pas la peine de répondre, il ne voulait pas risquer de manquer la tronche de JJ... Etait-ce si surprenant qu'il agisse ainsi ? Non. Le contrat avec ses parents impliquait un mariage, il l'avait rempli. A sa façon. Il n'était, finalement, pas si '' toutou à ses parents'' comme l'avait insulté l'agent de mannequinat. Il lui sourit une fois atterrit «  Tadaaaaaaam !  Voilà madame MacMillan, comme je te l'ai juré: ''je te promets de te démontrer et de te dire au quotidien mon amour et mon affection pour toi... '' » dit-il, citant alors son discours de façon très ironique, s'en suivant un clin d'oeil tout aussi peu sympathique que son message presque pas caché...
black pumpkin

_________________


Je te proposerais bien de rester dormir chez moi si tu n'étais pas si bête, mais je préfère encore me faire arracher un bras plutôt que t'écouter au petit dèj en tête à tête. Je te demanderais bien de me parler de toi mais vraiment j'en ai rien à taper... parce que ton boulot ta soeur et tes soucis ça me donne juste tellement envie de crever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Crédits : .liloo_59
Messages : 1991
Points : 7168
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 32
Je vis à : NYC
Métier : Agent Artistique
MessageSujet: Re: The Wedding Day... Lun 20 Fév - 9:35


   
The wedding day
Jellian ♥

   
   
Mariée. Elle était mariée… Si ce n’était la foule qu’elle voyait autour d’elle où la majorité était en pleurs, si ce n’était cette alliance qui pesait une tonne… JJ en avait presque le tournis et Ryan… Ryan n’était pas là. Elle sentait la patte de Killian derrière tout ça mais n’eut pas le temps de pousser son interrogatoire qu’elle se retrouva propulsée dans la limousine qui l’emmenait vers une destination inconnue pour les photos. La jeune femme était décontenancée par tout ça. Elle revoyait les pleurs des gens. Pourquoi ? Parce qu’on se devait de pleurer à  un mariage ? Parce qu’on la jalousait ? Mais est-ce que ces bonnes femmes s’imaginaient que vivre avec Môsieur Killian Cargill MacMillan était une sinécure ? JJ, elle, aurait tout donné pour ne pas être celle qui passait pour avoir réussir à mettre la corde au cou de cet homme aussi séduisant soit-il. Leurs deux caractères n’étaient pas faits pour s’entendre. C’était tout bonnement impossible. Comment Carl avait pu imaginer que cela marcherait ? C’était la question qui tournait en boucle dans la tête de la jeune canadienne. Et elle était prête à parier que Killian pensait exactement la même chose qu’elle. Le pire dans tout ça, c’était qu’ils avaient fait exactement ce qu’il voulait. Ils s’étaient mariés. Mariés !

A peine dans la limousine que les gentillesses commencèrent à fuser entre les époux. Et pourtant, JJ trouva cela plutôt rassurant. Comme si après toute cette mascarade, le fait de se lancer des vacheries à la gueule faisait office d’un retour à la réalité et mettait de côté la triste vérité. Laissant échapper un petit rire méprisant, elle regarda le brun en rétorquant

« Si c’est ce que tu veux croire libre à toi mon cher mari. Cela prouve à quel point tu ne connais pas encore ta femme ! »

Et d’ailleurs cela étonnait quelque peu JJ. Ce n’était un secret pour personne qu’elle avait débuté dans l’agence comme mannequin durant ses études. Certes son visage n’était pas placardé comme pouvait l’être parfois celui de Killian mais elle avait été parmi les meilleures pour poser dans les magasine de lingeries. Son côté séductrice avait adoré posé devant les caméras. Elle avait eu pas mal de contrats et grâce à ce travail, avait pu se libérer totalement et définitivement de ses parents financièrement. Elle avait même viré la totalité des frais d’inscription à la fac à son père au bout de six mois de travail. Même encore maintenant, lorsqu’elle croisait un des photographes qui l’avait eu en tant que mannequin, on lui demandait quand est-ce qu’elle remettait ça. Mais il était vrai que Killian ne s’intéressait à rien d’autre qu’à lui-même. Et même si il avait eu vent un jour de ces histoires, il ne s’en serait pas souvenu tellement cela aurait eu peu d’importance pour lui.

« Tu risques d’être très surpris de voir à quel point je peux être douée moi aussi… », lui répondit-elle avec un léger sourire.

Tandis que la voiture défilait, JJ se demandait où est ce qu’ils allaient. Ça prenait trop de temps pour que ce soit Central Park alors où ? Est-ce qu’ils allaient à Rockaway Beach ? Cela semblait déjà plus cohérent mais elle n’imaginait pas Killian l’emmenait là bas. Une idée de sa mère ? Plus probablement. Mais elle n’était pas là à les surveiller alors pourquoi lui obéir ? Tant de questions se pressaient dans la tête de la brune mais elle refusait de lui faire le plaisir de reposer la question une seconde fois. JJ prit alors son mal en patience et laissa son regard errer sur le paysage citadin qui se dévoilait sous ses yeux. Pourtant ses résolutions tombèrent à l’eau quand elle vit le petit aérodrome où la limousine les déposa. Lançant un regard interrogateur à son mari, la jeune femme se fit violence pour ne pas refuser de monter dans le jet des MacMillan. Cela ne faisait même pas 24h qu’ils étaient mariés que JJ devait faire un effort pour ne pas lui fracasser le crane lui et son regard suffisant. Elle monta sans mot dire dans le jet et ne posa aucune question non plus. Le voyage se fit en silence. Elle était lasse de tout ça. Elle n’avait qu’une hâte c’était qu’ils atterrissent et aillent dans la chambre d’hôtel pour qu’elle se débarrasse enfin de cette robe. La jeune femme savait maintenant qu’ils n’allaient pas réapparaitre à la fête.

Mais quand elle vit où le jet se posa, la brune ouvrit de grands yeux. Greenwood… Une colère froide l’envahit alors. C’en était trop. D’abord ce mariage, puis l’apparition de ses parents et maintenant ça ? Perdant tout contrôle, elle se tourna vers lui et le gifla alors de toutes ses forces.

« Hors de question que je descende de ce jet… », siffla-t-elle ivre de rage avant d’aller se poser au fond de l’appareil bien décidée à ne pas céder.
   
AVENGEDINCHAINS

_________________


A secret... A contract...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The Wedding Day...

Revenir en haut Aller en bas

The Wedding Day...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Cholera Hits Dominican Republic Resort Hotel Casa De Campo
» 04. [Pension Preston] The Wedding Trap
» ❧ EVENT n°10 ♣ The Royal Wedding.
» ENAEL TEDDY EDGEWORTH ► josh hutcherson
» wedding preparations and white dresses | ft. natasha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Home-