Coin des membres

Ici vous pourrez donc acheter une place pour faire votre publicité sur le forum dans la petite fenêtre en haut de la page. Vous pouvez donc faire votre pub pour un scénario ou autre. Cette pub restera là-haut pendant une semaine. Il vous reste seulement à remplir le formulaire dans la partie shopping. Mais attention, il vous coutera 1000 points.
Hey little sister [Sam]



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Hey little sister [Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Hey little sister [Sam] Sam 17 Sep - 0:11

Hey little sister

Un peu partout dans la salle, plusieurs groupes de personnes discutaient à voix forte en buvant leurs cocktails et leurs bières. C'était une soirée comme une autre à New-York et le petit pub irlandais près de Broadway accueillait ses habitués vaquant à leurs occupations sans se soucier des autres. Et au milieu de tout ça, assis seul au bar, Khal observait les alentours en buvant sa Guinness. Son pied tapait à intervalle régulier sur le tabouret et il avalait une gorgée de bière toujours au même moment, après le cinquième tapotement. Visiblement, l'homme était un peu stressé. Juste un peu. Il vivait à New-York depuis moins de deux semaines seulement et ce soir, il s'était décidé à appeler sa sœur pour lui proposer de se voir. Maintenant qu'ils étaient enfin de retour dans la même ville, c'était l'occasion de renouer vraiment, non ? Il avait choisi le lieu du rendez-vous un peu au hasard, ne connaissant pas encore vraiment les endroits sympa de la ville, son choix c'était porté simplement sur un endroit où il serait certain de trouver sa bière préférée et de se défaire du côté un peu trop bobo qu'il n'affectionnait pas particulièrement de certains autres bar branchés de New-York. Mais l'ambiance se révélait beaucoup moins détendue qu'il ne l'avait imaginé, finalement.

Ce n'était que sa sœur, il n'avait donc aucune vraie raison d'être à ce point sur les nerfs. Mais ils ne s'étaient pas vu depuis un petit moment et les décisions prises par la jeune femme ces dernières années avaient créé quelques tensions dans la petite famille. Khal tentait de garder de bonnes relations avec elle, mais il arrivait souvent qu'il ait du mal à cacher son désaccord très longtemps et les discussions pouvaient finir assez mal. Il n'y pouvait rien, c'était toujours plus fort que lui. Plus les années passaient et plus Sam ressemblaient à leur mère, trop pour que son grand frère se sente tout à fait à l'aise face à ses décisions. Il faisait de son mieux pour respecter ses choix et la soutenir dans tout ça, mais inévitablement, venait toujours le moment où il se mettait à imaginer le pire et s'il y avait bien une chose que Khal ne voulait surtout pas voir arriver pour sa sœur, c'était une fin semblable à celle de leur mère. Et après un moment ensemble, la discussion tombait inévitablement sur le sujet, créant un froid qui n'était agréable pour personne. Il n'avait aucune envie que ça arrive ce soir, pourtant et c'était ça qui le stressait un peu trop.

Enfin, à priori, tout devrait bien se passer. Il n'y avait aucune raison que ça se passe mal et il tentait de s'en convaincre en attendant qu'elle arrive, son regard alternant entre sa montre et la porte, puis le reste de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 493
Points : 1245
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 29
Je vis à : N° 163 C - BRONX
Métier : Pompier - Officier Chef de groupe à la FDNY
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Sam 17 Sep - 3:54





Hey little sister
Khal & Sam
Il y avait quelques semaines de cela, alors que Sam était au téléphone avec Timeo tandis qu'elle faisait son footing matinale autour de son quartier, ce denier lui apprit une chose qui la chamboula un peu : Khalvin allait venir s'installer dans ma même ville qu'elle. Cette annonce la surprit tellement qu'elle dût stopper un instant sa course. " C'est une blague ?" pensa-t-elle à haute voix. Elle pût entendre le sourire de son frère derrière son téléphone. Dans la famille Kalama, nul n'était sans savoir que si ces deux la s'aimaient, ils se disputaient aussi que trop souvent. Sam n'ayant pas de très bon rapports avec leur père, et Khal étant celui qui y ressemblait le plus, les frictions entre les deux étaient monnaie courante. Mais contrairement à Tim qui pensait que c'était la raison de sa surprise, le motif de celle-ci était tout autre. Ou presque. Le pompier menait régulièrement une double vie, endormait cette femme qu'elle était et qu'elle détestait parfois à coup d'alcool, et New York n'était pas si grand que ça. Et si une nuit elle tombait sur son ainé ? Elle voulait qu'il garde d'elle l'image d'une petite soeur téméraire, certes, mais forte, comme lui. " Moi je suis content..." dit-il, laissant Sam dubitative. Tim était encore plus en conflit qu'elle avec Khal. Devant le silence de sa petite sœur il ajouta : " Peut-être qu'on vous verra plus souvent ici tous les trois ! " Tous les trois ? Lorsqu'elle lui posa la question, il lui soumis son hypothèse : Malo allait probablement le rejoindre, il formait un binôme non ? Cette idée la fit sourire. Ca, c'était sympa. " Tu sais j'ai beaucoup de boulot, c'est pas parce qu'ils seront dans le coin que je serai toujours fourrée avec eux ou que j'aurai plus de temps pour venir..." dit-elle pour le faire redescendre un peu. Non elle n'irait pas plus dans cette ville maudite qu'était Pittsburgh.

Elle n'avait pas écrit à son ainé, ni à Malo, n'étant pas censée savoir quoi que ce soit. Elle ne voulait pas que Tim ait des remarques disant qu'il n'avait pas gardé sa langue dans sa poche ou autres. Et le jour J arriva, jour ou un Khal lui proposa de se voir. Elle simula d'abord à la perfection la surprise, et accepta sans tarder son invitation. Lorsqu'elle raccrocha, elle soupira. Ne vous méprenez pas, elle était contente de le voir, ses frères, c'était tout pour elle, son bien le plus précieux. Elle regarda son bras en convalescence dans son écharpe, consciente que si ce soir elle avait été libre, c'était bien à cause de lui, l'empêchant de travailler. Et ce serait probablement la cause d'une dispute ce soir si son frère apprenait la vérité sur cette histoire. Bonne menteuse, elle trouverait une histoire à inventer pour rendre ça moins dramatique. Avant de se préparer à sortir, elle but une bière à la maison, histoire d'être un peu moins stressée. Il lui avait proposé un bar près de Broadway, ce qui lui convenait parfaitement puisqu'elle ne le connaissait pas. Elle éviterait ainsi de rencontrer quelqu'un qui briserait le mythe de la frangine au top.

Essayant d'avoir bonne mine, elle se maquilla que très légèrement, restant relativement naturelle comme à son habitude, s'habilla simplement d'un jean et d'un haut ample avant de remettre son écharpe bleue, et quitta son appartement. Khal ne l'avait jamais vu contrairement à Malo qui était déjà venu passé quelque week end. Il trouverait probablement quelque chose à redire quant à sa localisation dans le Bronx, quartier pas forcément très bien réputé. Elle chassa tous ses a priori rapidement. C'était son frère, et ça allait leur faire du bien de se voir, dans un contexte différent des quelques repas de famille auxquels elle daignait bien se rendre. Lorsqu'elle rejoignit avec un leger retard le bar auquel elle avait rendez-vous, elle sourit. Ca ne l'étonnait même pas que ce soit dans un établissement abordant les couleurs de l'irlande. Sans être encore entrée, elle pouvait deviner ce que khal était en train de boire. Poussant la porte du pub, elle repéra sans trop de difficulté son frère - difficile de faire autrement avec une telle armoire à glace - assis au bar. L'espace de quelques secondes, elle regarda près de lui si Malo n'était pas là, ce qui aurait rendu ce rendez vous moins stressant avec un tel boute-en-train. Malheureusement, non. Alors qu'elle s'avançait en sa direction, elle lui sourit, et, une fois près de lui, se stoppa pour le regarder. Elle n'avait jamais été très démonstrative comme fille, vestige d'une enfance avec des garçons ? Si ça ne tenait qu'à elle, elle lui aurait mit une tape sur l'épaule, mais elle décida de faire le premier pas. Ou plutôt, le deuxième, puisqu'il avait fait le premier en lui proposant une sortie ce soir. " J'aurai pu mettre ma main à couper que tu t'enfilais une pinte de Guiness.... dit-elle dans un sourire, avant de passer son bras valide autour de son frère et de lui glisser un bisou sur la joue, pour enfin lui intimer : J'suis contente que tu m'ai appelé..." Elle mit fin à ce petit câlin probablement tout aussi gênant pour lui que pour elle, elle prit place sur le tabouret à côté du sien, lui volant son verre pour en prendre une gorgée. "Tu vas bien ? Dis moi que c'est ta première, et que je ne suis pas si en retard que ça..." dit-elle en lui rendant son verre déjà bien entamé. Elle n'avait jamais été très ponctuelle, et se faisait souvent gronder, enfant, en rentrant à la maison après l'heure imposée par son père. Elle savait qu'elle n'était pas trop en retard non plus, c'était plus pour entamer la discussion. Parler de lui, pour faire diversion. Il n'avait encore rien dit à propos de son bras, peut-être que la soirée n'allait pas être si catastrophique finalement ?


Emi Burton

_________________
« J'suis pas bien dans ma tête, maman. J'ai perdu le gout de la fête, maman. Regarde comme ta fille est faite, maman. J'trouve pas de sens à ma quête, maman.   »
« Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire... la nuit la vie est moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Mer 21 Sep - 0:05

Hey little sister

Quand Sam se montra enfin, Khal reposa sa bière et tâcha d'afficher un visage souriant. Son bras en écharpe fut peut-être la première chose qu'il remarqua en posant les yeux sur elle, mais il s'était décidé à faire un effort et lui sauter à la gorge dès la première seconde n'entrait sans doute pas dans la catégorie des efforts. Alors, il se contenta de sourire et de la serrer contre elle, répondant à sa remarque d'un ton aussi détendu que possible :

« On change pas une équipe qui gagne, pas vrai ? »

La petite scène de retrouvailles ne dura pas beaucoup plus longtemps et la jeune femme s'éloigna enfin. Si Khal n'était pas trop du genre câlins, il n'était pas vraiment certain que la situation était mieux maintenant, car il avait un certain mal à ignorer sa blessure maintenant qu'elle était assise en face de lui. Il se prenait même à regretter de ne pas avoir insisté plus pour que Malo se joigne à eux, il aurait sûrement réussi mieux que son aîné à détendre l'atmosphère. Enfin... Il n'était pas là et rien ne justifiait que Khal se comporte de manière aussi guindé avec sa propre sœur, alors il continua d'ignorer l'éléphant au milieu de la pièce et reporta son attention sur la jeune femme.

« Non, non, t'es pas en retard, c'est moi qui suis arrivé beaucoup trop tôt, t'en fais pas. » Il avait pris cette sale manie de toujours arriver en avance à chaque rendez-vous, une manière comme une autre de se rattraper pour son ancienne tendance à ne jamais être là à temps. « Qu'est-ce que tu bois ? » demanda-t-il en faisant signe au barman pour qu'il vienne prendre la commande de sa sœur. Il la laissa prendre ce qu'elle voulait, répondant à sa question dès qu'ils furent de nouveau seuls.

« Et ça va, j'crois que je me fais moins bien à la vie new-yorkaise que Malo, mais ça viendra. Faudrait juste que je me trouve un pub un peu plus... tranquille. » Et c'était un euphémisme, mais pas vraiment le genre de détail qui inquiétait Khal pour le moment. Une nouvelle ville, une nouvelle vie, c'était plus excitant qu'effrayant, il lui faudrait seulement un peu de temps pour prendre ses marques. « Et toi ? Comment tu vas ? » demanda-t-il gentiment. C'était une question très légitime, mais peut-être qu'elle finirait par lui expliquer comment elle s'était blessée. En tout cas, il était assez fier de lui de n'avoir fait encore aucun commentaire à ce sujet, pourvu que ça dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 493
Points : 1245
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 29
Je vis à : N° 163 C - BRONX
Métier : Pompier - Officier Chef de groupe à la FDNY
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Mer 28 Sep - 21:52





Hey little sister
Khal & Sam
Dans un sens, être enfin face à son frère enlevait à Sam un stress considérable par rapport à l'appréhension qu'elle avait avant de venir. Le voir en chair et en os lui faisait tellement plaisir que l'angoisse idiote qu'elle pouvait ressentir semblait moindre dorénavant. Souriante, elle le salua donc, sans trop s'attarder non plus, avant de se joindre à lui au bar.  Entamant la discussion en pointant du doigt son retard, pas énorme non plus, Khal eut la gentillesse de prendre la faute sur lui, en avouant être venu bien en avance. Elle lui adressa un sourire reconnaissant, contente qu'il lui évite des excuses à ne plus en finir. Pour éviter qu'elle ne lui reprenne à nouveau une gorgée, ou tout simplement par savoir vivre, il lui demanda ce qu'elle voulait boire en faisant venir le serveur vers eux. L'établissement s'y prêtant, elle aurait volontiers demander un Whisky, mais la présence de son frangin le lui interdisait. Sam aimait beaucoup sa famille, mais leur mentait aussi tout autant. La jeune femme qu'elle prétendait être ne pouvait aimer boire un alcool aussi brut. Louchant sur le verre de son ainé, elle demanda au serveur une Kilkenny, une bière Irlandaise plutôt douce. Une bière " de fille ", en somme.

De nouveau seuls, il lui dit « Et ça va, j'crois que je me fais moins bien à la vie new-yorkaise que Malo - elle aborda un sourire amusé, suivit d'un leger ricanement. Malo devait être comme un poisson dans l'eau ici, y trouvant son lot d'animation quotidienne -  mais ça viendra. Faudrait juste que je me trouve un pub un peu plus... tranquille. » En entendant ses mots, Sam regarda autour d'elle. Parce que ça, pour lui, ça n'était pas un pub tranquille ? Certes il fallait aimer le style musical du pays des leprechauns, mais c'était loin d'être ce qu'on trouvait de plus animé dans le coin ! Alors qu'elle allait gentiment se moquer de son grand frère, sur ce côté papy qu'il semblait avoir, il lui rétorqua sa question, à savoir : comment allait-elle. D'un grand sourire sincère, elle lui dit : " Ca va." et c'est tout ? Sam n'avait jamais été une femme à s'épancher des heures sur un sujet. Ca lui donnait parfois un côté plutôt froid, mais elle n'avait pas l'habitude de parler pour ne rien dire, elle allait à l'essentiel, tout le temps. Ici, l'essentiel, c'était que oui, elle allait bien. Sentant que sa réponse était pourtant insuffisante - elle avait le bras en écharpe, ça passait difficilement inaperçu - elle décida de broder malgré tout, pour éviter que Khal n'en parle. Et quitte à mentir, autant le faire bien ! " 'fin, ça va ça va quoi... - mais encore ? - Je me suis séparée de mon copain il y a un petit mois, mais je le vis bien, on est resté en bon terme." Ben oui, la fille modèle qu'elle se devait être - à l'image de sa mère, capable d'allier travail, vie sociale et sentimentale - ne pouvait pas avouer qu'elle était célibataire, et fuyait tout ce qui pouvait se rapprocher de près comme de loin non pas à une vie amoureuse, mais juste à ne serait-ce qu'une rencontre. Sauf saoule. Mais ça, elle ne pouvait guère l'avouer non plus ! Ca va, les hommes me font peurs mais je me saoule la gueule et m'envoie en l'air quand même ! Non, Khal n'aimerait pas entendre ça. C'était mieux de prétexter une rupture, et ainsi travailler d'ores et déjà le terrain pour les prochaine fois, où il pourrait se demander pourquoi elle était seule.

Le serveur déposa enfin sa pinte devant elle, et elle s'en empara afin de trinquer avec Khalvin. Buvant une gorgée de celle-ci à la suite, et s'empressa de lui poser une nouvelle question, pour ne laisser aucune chance a un blanc gênant : " Tiens rien à voir, mais j'suis en train de penser, si tu veux des endroits pour faire du sport, j'fais deux trois trucs en salle si jamais ça te dis ? D'la boxe, du Krav-maga - rien de bien inquiétant, c'était lui qui l'avait initié à sa demande il y a de longues années de cela, mais elle jugea bon d'inventer autre chose aussi  - du Yoga aussi... Enfin je doute que ça ça t’intéresse... Quoi que, t'aurais ton lot de tranquillité au moins, papy Khalvi ... " dit-elle dans un sourire particulièrement moqueur. Bah oui ! Elle allait pas se priver de le taquiner non plus ! Elle avait assez subit lorsqu'elle était jeune, c'était le juste revers de la médaille !


Emi Burton

_________________
« J'suis pas bien dans ma tête, maman. J'ai perdu le gout de la fête, maman. Regarde comme ta fille est faite, maman. J'trouve pas de sens à ma quête, maman.   »
« Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire... la nuit la vie est moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Dim 2 Oct - 22:33

Hey little sister

Bon, peut-être que Khal était devenu un optimiste dernièrement, parce que pendant une seconde, il s'était vraiment imaginé que sa sœur répondrait à sa question avec suffisamment de mots pour le rassurer un peu sur la vie qu'elle menait ici. Il alla même jusqu'à croire qu'elle lui expliquerait comment elle en était arrivée à se blesser. Mais c'était bien mal la connaître et si ces deux-là avaient bien un point commun, c'était leur tendance souvent agaçante à ne jamais trop en dire. Et y avait-il vraiment un mal à aller à l'essentiel ?


L'homme jaugea la jeune femme quelques secondes, essayant de se décider sur cette réponse, de savoir s'il y croyait ou non, s'il saurait s'en contenter ou pas. Elle n'avait pas l'air mal en point, cela dit, plutôt fidèle à elle-même, en fait, même s'il n'était jamais vraiment certain avec elle et qu'il la soupçonnait beaucoup de toujours présenter les choses mieux qu'elles n'étaient vraiment pour éviter de se heurter aux remontrances de son aîné. Enfin... Il détourna les yeux, reprenant son verre pour avaler une gorgée de bière et Sam se décida enfin à donner quelques informations supplémentaires pour contenter son frère.

Il reporta immédiatement son attention sur elle quand elle lui parla de son copain. Tiens, il n'en avait jamais entendu parler avant de ce type, non ? Non pas qu'il y voyait quelque chose à redire, il ne pouvait décemment pas s'attendre à ce qu'une jeune femme de son âge reste chez elle tous les soirs, mais cette information lui faisait simplement mesurer un peu mieux à quel point il en savait peu sur la vie de sa propre sœur. Un état de fait qui changerait peut-être maintenant qu'ils vivaient de nouveau dans la même ville et qu'ils auraient logiquement plus d'occasion de se voir.

« Ça faisait longtemps que vous étiez ensemble ? »

Le seul petit truc qui le chiffonnait dans tout ça, c'est qu'elle continuait de ne pas lui dire ce qu'il voulait vraiment savoir. Il fallait donc continuer d'ignorer l'éléphant au milieu de la pièce ? Qu'elle n'y compte pas toute la soirée, mais pour le moment, il voulait bien faire encore un effort et la laissa lui parler de sport, se moquer un peu de lui au passage, lui arrachant un sourire en coin. C'est vrai qu'il commençait un peu à s'enliser, le pauvre. Ça lui arrivait encore de faire la fête et d'apprécier les clubs bondés, mais il aimait bien avoir un endroit tranquille pour les soirs où il n'était pas d'humeur à la fête.

« Qu'est-ce que tu veux, j'commence à me faire vieux... » répondit-il sans perdre son sourire. « Mais pas encore assez pour pas réussir à te mettre une raclée sur un ring, alors ça m'intéresse, ouais. » Et ça lui permettrait de connaître un peu mieux la ville, peut-être aussi de croiser sa sœur un peu plus souvent, qu'ils reprennent leurs entraînements à deux, comme au bon vieux temps ?

« C'est pendant l'une de ces séances que tu t'es fait ça ? » glissa-t-il quand même avec un signe de tête vers son bras en écharpe. Bon d'accord, il n'avait pas tenu très longtemps ses bonnes résolutions, mais c'était déjà bien qu'il ne lui ait pas sauté dessus avec cette question d'entrée, non ? Et puis, c'était plutôt subtile comme demande, quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 493
Points : 1245
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 29
Je vis à : N° 163 C - BRONX
Métier : Pompier - Officier Chef de groupe à la FDNY
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Mar 4 Oct - 0:43





Hey little sister
Khal & Sam
Lorsqu'il lui demanda comment elle allait, Sam broda rapidement autour de sa réponse réduite. Elle s'inventa donc une rupture avec un petit ami, annonçant qu'elle vivait très bien la situation actuelle. Son frère lui demanda alors si cela faisait longtemps qu'elle était avec lui, ce qui la fit sourire avec douceur. Elle était persuadée qu'il s'en fichait pas mal. Non pas que la vie de sa sœur ne l’intéressait pas, mais simplement qu'elle doutait grandement que les détails de sa vie amoureuse soit la première de ses préoccupations. Mais c'était mignon de poser la question. Khal n'était pas aussi rustre qu'il le laissait penser, Sam l'avait comprit depuis longtemps. Ils se ressemblaient bien plus qu'ils ne le pensaient ces deux là. Un franc parlé qui blesse parfois, un espace vital à ne pas franchir, un caractère borné... Ils étaient chacun, d'un point de vue d'age, aux extrêmes de la fratrie, pourtant ils étaient très proche sur le plan du caractère. N'ayant pas envie de mentir des heures sur ce prétendu prétendant, elle haussa les épaules, comme si la durée de cette relation lui était indifférente : " Non, un peu plus de deux mois. On a voulu voir ce que ça donnerait mais ça n'a pas fonctionné, tant pis la terre ne s'arrête pas de tourner pour autant." dit-elle avec détachement pour ne pas qu'il pense qu'elle avait besoin d'en parler plus longtemps.

Elle lui parla donc de salle de sport, pour changer de sujet, et se permit une petite taquinerie en même temps, se moquant de lui d'un Papy Khalvi. « Qu'est-ce que tu veux, j'commence à me faire vieux... » dit-il en souriant, provoquant la même chose sur les lèvres de sa soeur : « Mais pas encore assez pour pas réussir à te mettre une raclée sur un ring, alors ça m'intéresse, ouais. » Elle laissa échapper un rire à cette remarque. Elle n'était plus la petite sœur à qui il avait donné quelques cours sur les sports de combats, et il serait choqué d'apprendre qu'elle avait déjà participer à un combat de rue, une nuit, juste pour voir ce dont elle était capable. Alors qu'elle allait lui dire qu'il n'avait aucune chance face à elle, bien que son éclat de rire se soit chargé de transmettre cette information, il prit la parole pour lui demander, en montrant son bras en écharpe d'un mouvement de tête : « C'est pendant l'une de ces séances que tu t'es fait ça ? » Alors voilà, il y venait? Khal ne pouvait vraiment pas éviter les sujets qui fâchent ? Certes, il n'était pas censé savoir que s'en était un. Et, alors qu'il lui donnait une excuse servit sur un plateau, Sam décida de ne pas saisir cette opportunité tout de suite. Elle regarda son bras comme si elle avait oublié qu'il était mobilisé, et rejeta la supposition de son frère dans une mine amusée : " Pff ! Tu rigoles là ? Tu dis ça pour te rassurer ? Je suis imbattable sur un ring ! Désolée pour toi mon vieux, mais tu prendras ta raclée comme tout le monde ! " fanfaronna-t-elle. Tenant son verre de sa main valide, elle voulu lui mettre une petite tape sur l'épaule comme un vrai bonhomme, et oublia son bras affaiblit un instant. Juste un instant, puisque la douleur de son mouvement lui arracha une grimace. Puisqu'elle venait de dire que ça n'était pas à la boxe, elle était sûre qu'il visait déjà son métier. Pour lui éviter une crise cardiaque avant l'heure, elle reprit : " Non, j'me suis fait ça en escalade. J'ai voulu tester, j'ai grimper sur le mur, et l'abrutit qui devait m'assurer était bien trop occupé a mater le cul de la meuf d'à côté. Résultat, quand j'ai glissé, il n'était pas prêt et je me suis éclatée au sol. J'ai eu de la chance d'avoir qu'une luxation de l'épaule, crois moi ! " Après avoir levé les yeux, comme si elle était encore blasée par l'attitude de ce mec, elle prit une gorgée de bière en évitant le regard de son frère. Mentir, elle n'était pas mauvaise la dedans, il y avait presque de la colère encore dans son récit, ce qui le rendait vraisemblable et elle restait fidèle à elle même, comme si elle ne pouvait compter que sur elle. Mais mentir en regardant son ainé droit dans les yeux, c'était autre chose. C'est pour ça qu'elle préférait avoir sa famille au téléphone, ça rendait la chose moins pénible. Elle n'avait pas envie de se prendre la tête avec lui, mais surtout, elle n'avait pas envie qu'il s'inquiète pour elle chaque jour, c'était d'ailleurs pour ça qu'elle ne parlait jamais de son travail les peu de fois où elle adressait la parole à son père. " Et Malo ? Ca va ? Il t'en fait pas voir de toutes les couleurs ? " demanda-t-elle pour changer de sujet. Il y avait une chance sur deux pour que Khal ait cru en son mensonge, elle voulait donc se donner une chance sur deux de parler de quelque chose d'autre...


Emi Burton

_________________
« J'suis pas bien dans ma tête, maman. J'ai perdu le gout de la fête, maman. Regarde comme ta fille est faite, maman. J'trouve pas de sens à ma quête, maman.   »
« Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire... la nuit la vie est moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Mer 5 Oct - 17:53

Hey little sister

A bien y réfléchir, Khal aurait sans doute eu bien des choses à dire sur cette histoire de rupture, suivant une relation éclaire d'après ce que venait de lui raconter Sam. Il n'était pas vraiment du genre à se mêler de la vie amoureuse des autres, il s'occupait déjà à peine de la sienne, mais il y avait une grosse différence entre se mêler des affaires des autres et prendre soin de sa famille, non ? Il n'avait cependant aucunement l'intention de donner des conseils sur le sujet à sa sœur, encore moins alors qu'elle ne semblait pas vraiment avoir envie d'en parler. Il n'était même pas bien placé pour ça, du haut de ses trente-six ans et n'ayant jamais eu plus d'une seule véritable relation. Qui était-il pour dire aux autres ce qu'ils devaient faire ? Ça le démangeait quand même un peu, il avait bien envie de lui dire de ne pas faire les mêmes erreurs que lui, qu'à bien y réfléchir, passer toutes ses nuits seul, ça n'avait rien de très agréable, mais il se retint, reportant plutôt son verre à ses lèvres alors que la jeune femme changeait déjà de sujet pour quelque chose qui les intéressaient bien plus tous les deux.

Les sports de combat. Un exutoire dans lequel Khal s'était lancé bien des années auparavant, alors qu'il se décidait enfin à grandir. Il savait pourquoi lui s'était lancé dans tout ça, ce que lui apportait réellement de passer ses nerfs sur un sac de sable et même s'il avait été bien heureux de partager cette toute nouvelle passion avec sa petite sœur quand elle était venue lui demander de l'aide dans le domaine, il n'avait jamais vraiment su ce qu'elle en tirait. Sans doute un peu la même chose. Elle ne s'était jamais montrée très bavarde à ce sujet et fidèle à lui-même, Khal n'avait pas vraiment insisté. Au moins, elle savait se battre grâce à lui et il pouvait envisager un peu plus sereinement de la savoir livrée à elle-même dans une ville telle que New-York. Et il avait bien hâte de s'y remettre et de voir comment la jeune femme avait évolué depuis le temps et si elle serait enfin capable d'avoir le dessus sur lui sans qu'il n'ait besoin de se forcer.

Elle, en tout cas, elle en était convaincue, ce qui arracha un sourire un peu plus moqueur à son frère. D'accord, elle avait la fraîcheur de la jeunesse de son côté, mais lui il disposait encore d'une bonne avance sur elle et l'expérience, ça n'était pas à négliger. Ça et son petit côté orgueilleux, sans doute.

« C'est ça, ouais, je t'affronte quand tu veux, gamine ! »

Bon, il faudrait sûrement attendre que son bras se remette, mais il avait bien hâte de l'affronter à nouveau. Pour le moment, il comptait bien qu'elle lui explique de manière très convaincante comment elle s'était retrouvée dans cet état avant toute chose. Qu'ils puissent au moins mettre cette histoire derrière eux et qu'il cesse de s'imaginer le pire. Parce qu'il lui tendait une perche énorme en supposant qu'elle s'était blessée en s’entraînant, n'en restait pas moins qu'il se persuadait beaucoup plus facilement qu'elle en était arrivée là à cause de son métier. Il espérait vraiment qu'elle aurait une meilleure explication, une qui n'impliquerait en rien ce choix de carrière plus que discutable qui le mettait toujours mal à l'aise. Ça n'avait rien d'étonnant qu'elle se soit lancée là-dedans, pourtant, c'était une Kalama, après tout. Le côté tête brûlée ne l'avait pas épargnée et il semblait logique qu'elle ait voulu se rapprocher de la mère merveilleuse dont on lui avait parlé toute sa vie, mais qu'elle n'avait jamais vraiment connu. Et s'il n'avait pas craint de la voir disparaître aussi brutalement que leur mère, Khal aurait même été très fier d'elle.

L'explication de Sam ne manquait pas de détails, rendant l'histoire assez convaincante, pourtant l'aîné restait un peu perplexe. Si elle n'avait pas détourné les yeux, il se serait peut-être laissé convaincre totalement. Ou peut-être qu'il préférait avoir raison et qu'il cherchait une nouvelle excuse pour la convaincre de changer de carrière, qui sait. Au moins, il avait posé la question, elle lui avait répondu. Le reste, on pouvait le mettre sur le compte de sa paranoïa et de sa mauvaise foi. Qu'il veuille absolument qu'elle se range à son avis et qu'elle abandonne le métier de pompier ne justifiait pas que toutes les mauvaises choses lui arrivant dans la vie soient liées à ce travail, après tout. Du moins, il essayait de s'en convaincre alors que Sam changeait déjà de sujet, parlant de leur frère. D'accord, était-il vraiment parano ?

Le temps de trouver une réponse satisfaisante à cette question, Khal eut quand même la gentillesse d'offrir une seconde de répit à sa sœur. « Tu le connais, il est toujours tellement... énergique. J'me demande parfois comment il fait pour tenir le rythme. » Une réponse tout à fait vrai, mais l'homme ne comptait certainement pas lâcher l'affaire tout de suite et il enchaîna immédiatement : « J'espère au moins que ce type a payé les frais médicaux pour ton bras. Où est-ce que t'as trouvé cet incapable ? Que j'y aille pas. » Il ne pourrait clairement pas vérifier l'exactitude de cette information dans l'immédiat, mais si elle mentait, il finirait bien par le découvrir, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 493
Points : 1245
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 29
Je vis à : N° 163 C - BRONX
Métier : Pompier - Officier Chef de groupe à la FDNY
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Mar 11 Oct - 22:14





Hey little sister
Khal & Sam
Sam n'était pas très à l'aise avec le fait de mentir à son frère. Elle aurait préféré qu'il évite simplement la question, mais ça semblait inévitable. N'importe qui aurait demandé, elle ne pouvait pas lui en vouloir. Elle avait préféré changé de sujet, posant des question sur Malo, l'imaginant plutôt bien trainer son ainé avec lui partout en soirée. Après tout, c'était son garde du corps, il ne pouvait pas le laisser aller seul n'importe où. Certain pourrait trouver ça dégradant de bosser pour son petit frère, mais certainement pas la famille Kalama. Et puis dans le fond, ça devait plaire a Khal de pouvoir se mêler et diriger partiellement la vie du benjamin. Sam souriait avec tendresse en l'entendant parler de son frère. Malgré tout son amour pour les mecs de la famille, elle aurait du mal a devoir en supporter un h24. Elle n'avait pas le caractère le plus facile à vivre, et n'aimait pas trop qu'on empiète sur son espace vital. Khal continua ses paroles :  « J'espère au moins que ce type a payé les frais médicaux pour ton bras. - Sam fut surprise de son retour la dessus. Elle pensait que sa réponse aurait suffit, et qu'ils n'en parleraient plus. - Où est-ce que t'as trouvé cet incapable ? Que j'y aille pas. » Dans sa tête se mirent à clignoter des warning. ALERTE ALERTE ALERTE ! Elle n'avait pas pensé son mensonge à fond, n'ayant pas chercher un lieu où faire de l'escalade. Mais quel était le pourcentage de chance pour que Khal s'y connaisse ? Il venait d'arriver, elle pouvait bien jouer de ça en disant n'importe quoi. " Oh euh...." dit-elle dans un premier temps pour gagner quelques précieuses secondes, avant de reprendre : " c'est pas le club qui est en cause, tu peux très bien y aller et que rien ne t'arrive de mal donc je ne vais pas cracher dessus et entacher leur image. - quelle sagesse...! Tu parles... - C'est juste cet adhérant qui n'était pas un très bon choix de binôme..." Son regard ne s'attarda pas, encore une fois, sur celui de son frère. Elle continua " Et non non, j'ai rien demandé. J'ai une copine à l'hopital, elle s'est occupé de moi à titre gracieux, je préfère éviter de faire des vagues..." il n'y avait pas une seule vérité dans tout ça, à part que, effectivement, elle avait une amie doctoresse là-bas. Mais ça n'était pas Kaly qui s'était chargé d'elle lors de sa visite. Elle n'allait tout de même pas dire qu'elle avait un plan cul qui s'était occupé d'elle, si ? " Et puis si tu sais qui et où je te connais, tu vas aller faire ton gorille.  "

Et, pour abréger à nouveau la discussion sur ce sujet là, elle tourna un peu sur sa chaise pour voir les musiciens en herbe qui jouaient des airs de musique irlandaise, faisant mine de s'y intéresser. Observant la chanteuse, elle tourna la tête vers Khalvin : " T'as vu ? J'ai l'impression qu'elle fait que de regarder par ici. On dirait bien que t'as un ticket ?" Allez allez, on oublie un peu cette histoire d'escalade, et on renvoie le malaise à son prochain ! Et puis, peut-être que son ainé serait un peu loquasse à ce sujet ? Parce que Sam ignorait s'il avait quelqu'un dans sa vie. C'était pas vraiment un sujet qu'ils aimaient aborder. Entre Tim qui n'avouait pas son homosexualité, Lani qui couchait avec la femme de Timéo - dans le plus grand des secret - et Nate qui était un vrai Tanguy au point que Sam l'imagine bien trop fainéant pour séduire une femme, on peut pas dire que le thème de l'amour soit au top dans la famille. Pour Malo c'était plus simple, il suffisait d'ouvrir un magazine pour savoir qui était sa dernière petite amie.  Et même si elle n'en parlerait pas d'elle même, elle espérait qu'il partageait sa vie avec quelqu'un, tout du moins, un bout de sa vie. Khalvin ferait un petit ami ou mari parfait, quoi que peut-être un peu trop carré avec les règles.

Emi Burton

_________________
« J'suis pas bien dans ma tête, maman. J'ai perdu le gout de la fête, maman. Regarde comme ta fille est faite, maman. J'trouve pas de sens à ma quête, maman.   »
« Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire... la nuit la vie est moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Lun 17 Oct - 3:28

Hey little sister


Il n'y avait pas de véritable justification à tout ça, mais Khalvin n'arrivait pas à s'empêcher d'insister encore un peu avec cette histoire de blessure. C'était plus fort que lui, il essayait réellement de faire des efforts et d'afficher un certain détachement vis-à-vis de tout ça, mais une petite voix dans sa tête continuait de lui murmurer qu'elle se mettait en danger et que l'escalade n'avait rien à voir avec tout ça. Sans doute qu'il voulait surtout avoir raison pour pouvoir le lui renvoyer en plein visage, lui dire d'un petit air satisfaite « J'te l'avais bien dit » et la convaincre enfin de raccrocher son casque de pompier pour se lancer dans une carrière beaucoup moins chargée de souffrance. C'était le moyen idéal pour réconcilier tout le monde, non ? Bon, certainement pas.

Et Sam manquait pas mal d'aplomb alors qu'il revenait à la charge, hésitant un peu avant de simplement éviter de donner la réponse qu'il attendait. Elle avait réponse à tout, cependant et en dehors d'une adresse précise, elle lui donnait tout un tas d'explications cohérentes sur son histoire. Peut-être pas assez pour qu'il soit totalement convaincu et il continuait de la jauger en jouant distraitement avec son verre désormais vide, tandis qu'elle évitait encore son regard. Il parvint même à laisser un sourire s'épanouir sur ses lèvres en levant les yeux au ciel alors qu'elle le comparait à un gorille. Il n'aurait sans doute pas été jusque là, cela dit et ne penserait même plus à toute cette histoire dès le lendemain.

« Faut bien que quelqu'un le fasse, t'es beaucoup trop gentille pour ton propre bien. » répondit-il simplement, référence au fait qu'elle n'avait même pas protesté contre ce binôme incapable. Il n'irait peut-être pas faire un scandale maintenant, mais il était vrai qu'à sa place, il n'aurait pas laissé l'affaire se terminer comme ça. Un bras en écharpe, ça n'était pas l'idéal dans son métier et encore moins dans celui de Sam. Enfin, le bon côté dans tout ça, c'est qu'elle devait être arrêtée pour le moment et jusqu'à ce qu'elle ne soit guérie, il n'y aurait pas à craindre un accident malheureux dans l'exercice de ses fonctions. Les petites victoires comptaient aussi.

Toujours est-il qu'il ne croyait qu'à moitié à tout ça, mais alors qu'il cherchait une autre question pour la piéger, Sam reprit la parole, détournant l'attention sur la chanteuse du groupe qui se produisait ce soir. Presque par réflexe, Khal ne put se retenir de laisser son regard dévier vers la jeune femme que lui désignait sa sœur, esquissant un sourire en croisant son regard. Il n'avait pas vraiment fait attention à elle depuis le début de la soirée, mais avait effectivement croisé son regard plusieurs fois. Peut-être que Sam avait raison, mais cela ne l'empêcha pas de détourner les yeux pour les reposer sur sa sœur, retrouvant un visage impassible.

« Pas mon genre. » ment-il éhontément. Elle était plutôt pas mal, à vrai dire et largement dans ses critères, mais il n'avait pas vraiment la tête à folâtrer en ce moment. Ce qui ne lui ressemblait pas tellement, d'ailleurs. Il baissa les yeux une seconde, trop vite pour avoir l'air d'éviter vraiment sa sœur et après un silence plutôt lourd, lâcha un peu plus sérieusement : « J'ai croisé Robyn l'autre jour... » Il n'aimait pas tellement parler de sa vie amoureuse avec qui que ce soit, mais sa rencontre avec la jeune femme continuait de le hanter depuis bientôt une semaine et Malo n'était pas vraiment la personne idéale pour en parler, il fallait bien le reconnaître. Mais de la revoir après toutes ces années, ici à New York alors qu'il venait seulement d'arriver... Cela l'avait perturbé un peu plus que nécessaire. Alors malheureusement cette fois, il avait pratiquement besoin de le dire à quelqu'un. Pour qu'on le remette sur le droit chemin, peut-être, qu'on lui dise de ne pas regarder en arrière et de laisser cette pauvre fille tranquille ou qu'importe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 493
Points : 1245
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 29
Je vis à : N° 163 C - BRONX
Métier : Pompier - Officier Chef de groupe à la FDNY
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Mar 18 Oct - 18:35





Hey little sister
Khal & Sam
Khal ne semblait pas d'accord avec sa petite soeur  lorsqu'elle émit l'hypothèse que, si elle en disait plus sur ce type imaginaire qui n'avait pas sû l'assurer lorsqu'elle était soit disant tombé à l'escalade, il aurait jouer au gorille. Peut-être aujourd'hui, non. Mais elle était comme accrochée au passé, à l'époque où, partageant le même lycée que Malo, ce dernier n'oubliait jamais de préciser qu'ils avaient un très grand frère quand quelqu'un venait leur chercher des noises... Peut-être qu'à l'époque non plus, Khal ne serait pas intervenu. tout du moins pas pour des gamineries. Pourtant, Sam avait conscience que, si cette nuit là, après cette fête, après cette horrible nuit, si elle avait seulement osé en parler, son frère se serait rendu sur place et aurait cassé la gueule de chacun de ses agresseurs. En faite, ils l'auraient tous fait. Même le doux Tim y serait allé, et pas de main morte. Cette pensée la fit frémir autant que sourire. Ses frères auraient pu être là pour elle, mais qu'importe, ça n'aurait pas changé le passé. Et ça ne l'aurait pas soulager non plus. Si se venger était la solution, elle y serait allé elle même depuis longtemps. Car contrairement à ce qu'il pensait, elle n'était pas " beaucoup trop gentille pour son propre bien." Elle était juste elle. Elle eut un frisson et le dissipa en prenant une grande gorgée de bière. Pourquoi se mettait-elle à pensé à tout ça ? Le contexte ne s'y prêtait pas. Elle était avec son frère, et c'était un moment positif. Sa gorgée se transforma en une deuxième, et elle se mit ensuite à parler de la chanteuse du groupe, disant alors qu'elle faisait de l'oeil aux brun.

« Pas mon genre. » dit-il alors, laissant sa sœur dubitative, celle-ci arquant légèrement un sourcils. Depuis quand une fille mignonne n'était pas son genre ? Cette fille était tellement standard qu'elle pouvait aisément être le genre de tout le monde. elle s'apprêta à le charier à ce sujet lorsqu'elle remarqua quelque chose... Khal semblait soudainement tout bizarre et Sam se sentit gênée. Avait-elle dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Peut-être que tout comme elle, il sortait d'une rupture ? Enfin, lui, pour de vrai ? Peut-être serait-il intelligent de changer de sujet, pour son bien ? De quoi pourrait-elle parler de façon légère avec lui ? De la bière ? La bière était un sujet qu'ils maitrisaient bien, et elle ne pouvait pas gaffer avec ça, n'est-ce pas ? Alors qu'elle allait trouver un quelque chose complètement futile à dire à ce propos, il dit alors d'un ton grave, d'un ton sérieux :  « J'ai croisé Robyn l'autre jour... » Elle pencha légèrement la tête, en fonçant les sourcils. "Robyn ?" dit-elle, pensant alors tout fort. Qui c'était, ça ? Robyn ? Il avait dit ça comme si elle était supposée savoir qui était cette personne. Quand elle croisa le regard de son frère, un regard peut-être un peu triste, elle fut frappée par un souvenir. Lui, et son ex petite amie de Pittsburgh, Robyn. Elle marqua une mine surprise avant de dire : " Robyn ? Robyn comme dans Robyn Pelletier ? La fille de Pittsburgh ? " elle n'avait plus entendu parlé d'elle depuis des années et des années. Pourquoi venait-elle sur le tapis alors ? Pourquoi cette vieille connaissance avait l'air de tant affecter son frangin ? Elle perdit un peu de sa surprise pour laisser place à de la douceur. Dans ces moment là, elle avait exactement la même expression que sa mère, lorsqu'elle prenait cet air plein de tendresse, plein de bienveillance : " tu l'as revu où ? Ici ? Elle est à New-York ? Qu'est-ce qu'elle devient ? " demanda-t-elle, posant bien plus de question qu'elle ne l'aurait souhaité. Elle n'avait pas trop eu l'occasion de beaucoup la connaitre, elle l'avait plutôt croisé ici et là, plus jeune. Mais elle avait souvenir que ses frères en parlaient souvent entre eux, sans Khal en se moquant gentiment de lui. Ce gros nounours au coeur tendre. Sam savait donc qu'il l'avait aimé, beaucoup, mais elle ne connaissait pas bien les détails de leur histoire. Ca n'avait jamais été un gros sujet de discussion chez les Kalama. Etait-il triste ? Nostalgique ? "Khal.." Elle glissa alors sa main contre le poignet de son ainé, pour capturer son regard, et lui sourit avec douceur. Ils ne parlaient pas trop de ces choses là entre eux, mais si il abordait de lui même le sujet, peut-être en avait-il besoin ? Elle voulait simplement lui faire savoir qu'elle était là, sans avoir besoin de le dire. Aller à l'essentiel, toujours, sans faire de détours, même avec des mots... Mais n'ayant pas l'habitude de ces contacts affectifs, elle retira rapidement sa main, sans être brusque non plus. Allait-il bien ? Étant la première à vouloir qu'on respecte son jardin secret, elle ne voulait pas piétiner celui des autres, alors elle lui renvoya un nouveau sourire qui ressemblait presque à des excuses, replaçant ses long cheveux derrière son oreille.  

Emi Burton

_________________
« J'suis pas bien dans ma tête, maman. J'ai perdu le gout de la fête, maman. Regarde comme ta fille est faite, maman. J'trouve pas de sens à ma quête, maman.   »
« Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire... la nuit la vie est moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MINI POUCE ∞ J'suis trop cool

avatar

Crédits : Lya
Messages : 32
Points : 34
Date d'inscription : 05/09/2016
Age : 37
Métier : Agent de sécurité
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Jeu 27 Oct - 1:19

Hey little sister


Le vaste sujet que représentaient les femmes était toujours un bon moyen pour déconcentrer Khalvin et ça marchait encore ce soir. Après tout, c'était une bonne distraction à laquelle il se refusait rarement, même si Sam ne devait pas vraiment connaître ce côté de la vie de son frère. Pourtant ce soir, il avait une excuse toute trouvée pour ne pas prêter attention aux femmes dans ce bar : il était là pour passer la soirée avec sa sœur, pas pour trouver une fille avec qui passer la nuit. Rien d'étonnant donc, à ce qu'il soit un peu surpris en entendant la brune lui lâcher un commentaire sur la chanteuse du groupe.

Et même si elle n'était pas mal et que Sam semblait avoir raison, Khal ne s'attarda pas bien longtemps sur le sujet, laissant simplement savoir qu'elle ne l'intéressait pas. Il avait du mal à se convaincre lui-même et après une hésitation, il se décida enfin à lâcher une phrase qui pourrait expliquer un peu mieux sa réaction, peut-être. Quoi que... à en croire la réaction de Sam, ça n'expliquait pas grand chose. Ce qui étonna quand même un peu Khal. Était-il aussi discret que ça sur sa vie personnelle ? Ou plus simplement, peut-être qu'il était le seul à n'avoir jamais vraiment oublié cette fille, tandis que tout le monde était passé à autre chose sans s'en faire plus que ça. Lui-même ne s'était pas vraiment préoccupé de la jeune femme pendant tout ce temps, mais de la revoir, ça avait un peu changé la donne. Mais il fallait bien admettre que la jeune femme n'avait plus existé dans leur vie depuis huit ans maintenant et au final, c'était plus longtemps qu'ils n'étaient restés ensemble, alors...

Finalement, Sam sembla combler les vides dans la réponse de son frère et comprit enfin de qui il parlait. Et maintenant, il se sentait un peu mal à l'aise d'avoir lancé le sujet, réalisant à quel point ça n'avait aucune importance, cette histoire tellement vieille et dont sa sœur ne devait pas savoir grand chose de toute façon. Cette relation lui avait semblé très sérieuse et très importante, mais en réalité, sa famille connaissait à peine Robyn. Alors pourquoi en parler maintenant avec cet air un peu trop affecté ? Voilà pourquoi il préférait garder tout ça pour lui... ça lui évitait d'avoir l'air ridicule et de devoir expliquer des choses qu'il comprenait à peine.

« Robyn Pelletier, oui. »

Et après un flot de questions de la part de sa sœur, vint le moment plus désagréable de la compassion. Son prénom prononcé avec douceur, le sourire, le regard et le petit geste d'affection. Tout un tas de réaction dont il n'avait pas l'habitude et qui faisaient écho à un souvenir beaucoup plus douloureux, faisant détourner encore les yeux de Khal loin de la vision familière que lui offrait la jeune femme.

« C'est rien. » assura-t-il en affichant un sourire qu'il voulait convaincant. « Elle vient de s'installer à New York, elle aussi, elle est flic maintenant et... » Et quoi, c'était exactement la question qu'il se posait, à vrai dire. « Disons juste que c'est la seule relation vraiment sérieuse que j'ai eu, ça m'a fichu un coup de voir combien elle m'en veut, même après tout ce temps. » murmura-t-il, presque plus pour lui que pour sa sœur. Peut-être que ça n'était pas tant Robyn elle-même que la simple réalisation qu'il commençait à vieillir et que rien n'avançait vraiment dans sa vie, que ce qui se rapprochait le plus d'un pas en avant était cette vieille relation terminée depuis trop longtemps et vraiment mal, il fallait le dire. « Tu m'aurais vu en face d'elle, un vrai crétin. » renchérit-il, dans l'espoir de détendre l'atmosphère. Il avait même été jusqu'à l'inviter à sortir, bon sang, alors que ça crevait les yeux qu'elle lui en voulait à mort pour le comportement qu'il avait eu avec elle. « Faut croire qu'on est pas très doué pour l'amour, dans la famille. » Son sourire était devenu un peu plus léger, presque amusé. Et il était vrai qu'ils formaient tous un tableau assez désolant sur le plan affectif, entre les célibataires endurcis, les mariés malheureux et les frères adultères... Kalama ne rimait visiblement pas avec heureux en ménage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inyourflesh.forumactif.org

ADMIN ∞ Adulez-moi

avatar

Messages : 493
Points : 1245
Date d'inscription : 05/03/2015
Age : 29
Je vis à : N° 163 C - BRONX
Métier : Pompier - Officier Chef de groupe à la FDNY
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam] Jeu 3 Nov - 21:43





Hey little sister
Khal & Sam
Khalvin confirma à Sam qu'il parlait de Robyn Pelletier, cette fille de New-York. Elle était surprise de s'en souvenir, mais surtout, que son nom fasse sa réapparition après toutes ces années. Ce fut donc tout naturellement qu'elle posa quelques questions à son grand frère, avant de regretter de s'être montrée si curieuse. Parler d'elle avait l'air de l'affecter. Elle se montra alors pleine d'empathie et de compassion pour lui, se sentant à la fois désolée et triste. Ses frères, c'était tout ce qu'elle avait de plus cher au monde, alors leur bien-être était tout ce qu'elle recherchait. Or, il ne nageait pas dedans là tout de suite... « C'est rien. » lui assura-t-il. Elle était trop bonne menteuse pour se laisser berner par celui-ci. Aux vues de sa façon d'avoir parler d'elle, la belle Hawaïenne avait la nette impression que non, ça n'était pas rien. Elle ne s'attarda pourtant pas sur ce détail. Lui dire : «  tu pense vraiment que je vais te croire ? » n'arrangerait rien. Alors, lorsqu'il se mit à parler d'elle, Sam décida de faire ce qu'elle faisait de mieux : écouter. « Elle vient de s'installer à New York, elle aussi, elle est flic maintenant et... » Dans la police, vraiment ? Incroyable. Elle avait le souvenir d'une jeune femme plutôt délicate, alors être dans ce monde là était chose surprenante. Les flics voyaient plus d'un drame par jour, elle n'arrivait pas à concevoir qu'elle avait les épaules pour assumer tout ça. Que Sam finisse chez les pompiers n'avaient rien de surprenant. Ce monde d'homme lui correspondait tout à fait, elle qui avait été un vrai garçon manqué. Elle l'était toujours dans le fond, mais ce trait de caractère là était dissimulé derrière des fringues de fille et un peu de maquillage. Mais la jolie Robyn, flic? « Disons juste que c'est la seule relation vraiment sérieuse que j'ai eu, ça m'a fichu un coup de voir combien elle m'en veut, même après tout ce temps. » Ses pensées tournées vers l'ex de son frère se stoppèrent immédiatement. De quoi ? Pourquoi en voulait-elle à Khal ? Si elle n'avait aucune idée de tout ce qui avait pu se passer entre eux, elle tenta d'imaginer le top 3 d'une rancœur dans un couple. La tromperie, une rupture et … Et rien, elle ne trouva pas une troisième explication. Mais quand bien même Khal l'aurait trompé ou que la rupture se soit mal passé, après tout ce temps, l'eau devrait avoir coulé sous les ponts, les choses devraient avoir changé non ? Il n'était plus le même qu'à l'époque, naturellement, elle ne pouvait lui en vouloir éternellement, si ? Comment passer à autre chose sinon? Sam n'y connaissait rien en sentiments amoureux, mais elle connaissait un groupe de mecs à qui elle en voulait, encore aujourd'hui, à mort. C'était bien pour ça qu'elle n'arrivait pas à tourner la page... Mais là ? Qu'avait-il pu faire ou dire qui soit si horrible ? « Tu m'aurais vu en face d'elle, un vrai crétin. » ajouta-t-il, faisant défroisser les sourcils de sa petite soeur, qui aborda un leger sourire attendrit. «  Genre tu veux dire, plus que d'habitude ? C'est possible ça ? » demanda-t-elle dans une moquerie familière, pour l'aider à rendre cette discussion moins sérieuse. Challenge réussit, puisqu'il continua en disant : « Faut croire qu'on est pas très doué pour l'amour, dans la famille. » Sam ne pouvait que plussoyer cette remarque. Son cas étant à part, bien sur, puisqu'elle semblait incapable d'accorder sa confiance à un homme, ni même d'éprouver le moindre sentiments, en dehors des mâles Kalama, mais pour le reste de la fratrie, ça semblait on-ne-peut-plus véridique.

Alors qu'elle jugeait être allée déjà trop loin en posant quelques question sur la policière, Sam se refusa d'être d'avantage intrusive, et de faire passer à son ainé un interrogatoire afin d'en savoir plus sur les raisons du pourquoi. Pourquoi était-elle rancunière envers lui ? Pourquoi la situation l'attristait ? Quoi que, pour celle là, elle avait sa petite idée. Si elle avait été l'une de ses seules vraies histoires, il était possible qu'il éprouve encore une affection pour elle, d'où le fait qu'il se soit senti comme un crétin face à elle. Et si elle lui en voulait, c'était que quelque chose s'était passé entre eux... Du coup, s'il l'appréciait encore son opinion envers lui comptait forcément un peu. «  Ouais c'est clair. A ce rythme là, la lignée des Kalama va s'éteindre en même temps que nous ! Pourtant, papa et maman se sont donnés du mal... » dit-elle dans un petit sourire mi amusé, mi nostalgique. Elle ne parlait pas souvent de sa maman, même pour juste plaisanter sur le nombre de mecs dans la famille qui pourraient donner leur nom. Elle lui parlait souvent, mais elle ne faisait pas trop partie de ses sujets de prédilection. Même avec ses frères. Pourtant, ils étaient loin de l'avoir effacé de leurs mémoires. Ayant un peu baissé sa garde avec ces quelques confidences, et pensant toujours à Robyn, Sam dit alors sans faire trop attention à ses propos : «  N'empêche c'est amusant, maintenant qu'tu l'dis j'me demande si elle était sur les lieux de l'incendie quand j'ai eu mon accident. » avoua-t-elle, pensive. Elle ne se souvenait pas bien de ce qu'il s'était passé après qu'elle se soit échappée du brasier, mais maintenant qu'elle y repensait, elle avait comme le souvenir d'une brune sur les lieux de l'incendie, brune qu'elle identifiait aujourd'hui comme étant la petite Pelletier. Peut-être pas après tout, mais il y avait des chances. Alors qu'elle termina sa phrase, pensive, elle sursauta en s'entendant parler. Merde, avait-elle parlé d'incendie et d'accident à la fois ? Se sentant comme un gamin démasqué face à son propre mensonge, et tergiversa, prenant son verre pour enfin le terminer, avant de dire tout aussi rapidement : «  Hey ! Je paye la deuxième tournée ! Tu prends quoi ? La p'tite soeur ?  » Khal n'avait encore pas réagit, elle ne lui avait pas laissé le temps de tout assimilé. Peut-être allait-elle pouvoir lui faire oublié cette révélation avec l'aide d'une pinte toute fraiche ? Merde merde merde merde...  

Emi Burton

_________________
« J'suis pas bien dans ma tête, maman. J'ai perdu le gout de la fête, maman. Regarde comme ta fille est faite, maman. J'trouve pas de sens à ma quête, maman.   »
« Alors j'enfile une veste et un verre de vodka et tant pis si j'empeste la trouille et le tabac. Je danse jusqu'à rire... la nuit la vie est moins pire. J'ai moins peur à vrai dire des vampires que de ton souvenir.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hey little sister [Sam]

Revenir en haut Aller en bas

Hey little sister [Sam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» REE ϟ la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder.
» “A best friend is a sister that destiny forgot to give you.” (ft. Cassiopée) [terminé]
» [Ile de Ronapura] Sister Act I : Une soeur appelée à prier
» Hey Sister, do you still believe in love I wonder ? [Ellie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WRITTEN IN THE STARS :: Midtown-